Apprendre ses tables d'addition, de multiplication et autres

Mémoriser progresser langues étrangères

Quand le sport améliore votre mémoire

Faut-il faire du sport pour bien mémoriser ? Des études intéressantes semblent clairement le démontrer !
Faut-il faire du sport pour bien mémoriser ? Des études intéressantes semblent clairement le démontrer !
Pour commencer, on va tout de suite se mettre d'accord sur un point essentiel : la mémoire n'est ni un muscle, ni un organe. Il s'agit d'une faculté. Dès lors, comme toute faculté, vous êtes probablement plus performant(e) à partir du moment où vous êtes en forme. Et le sport, a priori, vous permet de rester en bonne santé.

Plusieurs études concordantes

Si tout le monde soupçonne et se doute que l'activité physique est bonne pour le cerveau, et donc la mémoire, encore faut-il en être certain et le prouver. Plusieurs études ont été réalisées ces dernières années et semblent démontrer la nécessité d'une pratique régulière d'un sport quelconque.

150 mn de marche par semaine

En 2008, une étude australienne menée auprès de 138 personnes de plus de 50 ans en bonne santé a donné des résultats étonnants. A la moitié des participants, on leur a demandé de marcher 150 minutes par semaine. A l'autre moitié, on leur a prescrit un traitement contre les pertes de mémoire. L'étude a porté sur 24 semaines.
Résultat : les personnes qui ont fait de l'activité physique ont obtenu de meilleurs scores aux tests de mémoire que l'autre groupe, et ce même plusieurs mois après l'expérience. En outre, et vous vous en doutez, l'activité sportive a eu des répercussions positives sur l'ensemble du bien être de chaque individu : qualité de vie, dépression, maladies cardiovasculaires etc...

4h00 de jogging par semaine

Une autre étude, américaine celle-là,  et plus récente, a proposé à des volontaires sédentaires de 21 à 45 ans de pratiquer 1h00 de jogging 4 fois par semaine durant 3 mois (source : "ça m'intéresse" ). Les résultats ont clairement montré que leurs capacités de mémorisation étaient d'autant plus élevées qu'ils s'étaient entraînés. Quelle explication ? Le secret réside dans l'irrigation du cerveau ! Le sport augmente naturellement le volume du sang qui irrigue le cerveau. Le sang apporte de l'oxygène, nécessaire au développement des neurones. Et on le sait, le cerveau est capable de fabriquer de nouveaux neurones, notamment au niveau de l'hippocampe... responsable de la mémoire.
visuel memo camp
Mémo'Camp :
LA ressource complète pour développer et entretenir votre mémoire, quand vous voulez, où vous voulez !

Avec des extensions

Dans une autre expérience, on montre à deux groupes 3 séries de photos : des images neutres, d'autres positives et d'autres négatives. On leur laisse le temps d'observer ces photos avant de les accompagner en salle de sport. Au premier groupe, on leur demande de faire 50 flexions sur leurs jambes tandis que le second est pris en charge par des professionnels pour leur permettre ces même flexions sans effort.
Deux jours plus tard, on invite ces deux groupes à retrouver un maximum des 90 photos parmi 180. Le groupe qui a fournit un effort retrouve 60% des clichés contre 50% pour le second. Plus étonnant encore, les deux groupes retrouvent plutôt les images positives.
Les scientifiques pensent que c'est la production d'une hormone, la noradrénaline qui est responsable de cette performance. Agissant comme neurotransmetteur, cette hormone est largement impliquée dans l'attention sélective, la vigilance, les émotions... Qui sont en lien avec l'apprentissage et la mémorisation.

Un moment précis pour faire du sport ?

Faire du vélo est plutôt bon pour votre mémoire !
Faire du vélo est plutôt bon pour votre mémoire !

3 études pour se faire un avis

Trois groupes allemands (total de 81 personnes) sont invités à écouter dans des écouteurs des paires de mots : un mots allemand (langue natale) et sa traduction en polonais (langue étrangère). La consigne est d'essayer de mémoriser le mot étranger.
  • Le premier groupe reste assis 30 mn sans rien faire avant de passer à l'exercice
  • Le second groupe pédale d'abord pendant 30 mn sur un vélo d'appartement avant de faire l'exercice
  • Le troisième groupe écoute les mots pendant qu'ils pédalent sur le vélo d'appartement.
Résultat : le troisième groupe s'en sort le mieux. Deux jours plus tard, on demande aux 3 groupes de restituer un maximum de mots polonais et la différence entre le groupe 1 et le groupe 3 est réel quand elle est limitée avec le groupe 2.
Pourtant, une autre étude menée par des chercheurs de Caroline du Nord a montré des résultats différents. Cette fois, on implique 11 femmes dans la lecture d'un livre. D'un chapitre d'un livre universitaire, plus précisément. Et ce, dans deux contextes différents.
La première fois, elles doivent lire un chapitre au calme, tranquillement. Et le seconde fois en faisant du sport. Les résultats ? Quand on interroge les participantes immédiatement après une séance calme, les scores sont meilleurs qu'après la séance intensive. Par contre, quand on laisse passer un peu de temps, les scores sont similaires. Si vous passez une examen, il peut donc être intéressant de réviser la veille avec une activité physique. Et le jour J au calme !
Et que pensez-vous de cette expérience ? On demande à 72 volontaires, hommes et femmes, de faire un travail de mémorisation consistant  à associer une série de lieux à une série d'images. Un premier groupe effectue ce travail en restant inactif. Un second groupe fait le même travail juste avant une séance de vélo. Et un troisième groupe effctue le travail de mémorisation et attend 4h00 avant de faire la même séance de vélo que le groupe 2. C'est ce troisième groupe qui, deux jours plus tard, donne de meilleurs résultats. Tant dans le nombre d'informations restituées que dans leur précision. Et c'est bien le groupe inactif qui a été le moins performant.

Faites du sport : vous mémoriserez mieux !

Ces 3 dernières études confirment non seulement l'intérêt de l'activité physique sur la mémoire et l'apprentissage, mais aussi qu'il existe sans doute des moments clés où cette activité est la plus profitable. Dans tous les cas, ce que vous devez retenir, c'est que de façon certaine, la pratique d'un sport régulier, même soft (30 mn de marche par jour par exemple), vous permet d'optimiser considérablement vos différentes capacités cognitives : mémoire bien sûr, mais aussi attention, raisonnement, concentration etc.

Sur le même sujet :

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Apprendre ses tables d'addition, de multiplication et autres

Mémoriser progresser langues étrangères