3 astuces neurogenese

Anglais Fanny Mercier

Si vous avez raté le Congrès de la Mémoire : le compte rendu !

Le théâtre La Générale
Le théâtre La Générale
C'était ce week-end, à Paris, ou plutôt au théâtre La Générale de Montreuil que le premier Congrès de la Mémoire a eu lieu. Une centaine de personnes s'est ainsi donnée rendez-vous dans cet endroit atypique, vestige d'une ancienne usine, pour participer à l'événement.
Il y a plus de 20 ans maintenant que j'ai découvert cette passion pour l'art de la mémoire, de la perception, l'attention. Chaque année vous êtes des milliers à me croiser, en présentiel ou par le biais de ce site web et il y a un moment que l'organisation d'un tel événement me trottait dans la tête. Issu moi-même du milieu événementiel, la première idée était que ça ne pouvait que se passer dans un théâtre. Avec mes amis Nicolas Lisiak et Cyril Maitre, co-organisateurs de cette première journée, nous nous sommes mis en quête d'une scène et c'est La Générale, une école aux métiers du théâtre, de la vidéo, qui a retenu notre attention.
La salle principale, d'une capacité de 165 places, correspondait à nos attentes. D'accès aisé, par métro ou voiture, elle a cet avantage de rester à taille humaine : nous attendions une centaine de personnes pour cette première, pas plus, et il fallait ce lieu convivial et chaleureux pour permettre aux participants de suivre les interventions dans un maximum de confort.

Les interventions

L'accueil terminé, nous sommes rapidement entrés dans le vif du sujet. J'ai eu l'honneur de démarrer cette journée en faisant le lien entre l'illusion, l'attention, la perception et la mémoire.

Katell Maitre

Katell Maitre, naturopathe
Katell Maitre, naturopathe
C'est ensuite Katell Maitre qui prend la suite notamment autour de l'hygiène du cerveau. Elle nous délivre 8 conseils directement issus de son activité de naturopathe pour mieux préserver nos capacités cérébrales.
La règle du jeu est simple : chaque intervenant dispose de 30 minutes pour exposer son sujet. Au bout des 30 minutes, la parole est au public pour un débat en live que j'anime avec le ou la conférencière. Le sujet de Katell interpelle et soulève de nombreuses questions : faut-il vraiment consacrer du temps pour bien se nourrir ? N'en fait-on pas un peu de trop autour de cette question ? Quelles solutions pratiques ?
Ressources : Katell est co-auteure du livre "Produits et recettes bio de A à Z" aux éditions Minerva et du blog des remèdes naturels.
montage
suivez gratuitement 
et sans inscription
mon cours complet 
pour développer 
une mémoire exceptionnelle

Gaël Allain

Gaël Allain, psychologue
Gaël Allain, psychologue
Après Katell, Gaël Allain, co auteur du livre « Je retiens ce que je veux, quand je veux », intervient sur la mémoire de travail et la charge mentale. Après un rapide exposé des notions de base sur la mémoire, Gaël nous entraîne dans les méandres de la sur sollicitation cognitive : à travers des exemples clairs et concrets, quelques jeux d'attention, il amène le public à comprendre que ça n'est jamais une bonne solution de tirer sur la corde. Notre cerveau actuel n'est pas en mesure de traiter efficacement la masse d'informations qui nous est proposée au quotidien.
Tout comme pour Katell, Gaël répond ensuite à de nombreuses questions : bouger en travaillant, est-ce positif ? Peut-on être efficace 8h00 par jour au travail ?
Ressources : Gaël Allain est l'auteur du livre "Pensez mieux, travaillez moins" et co-auteur de "Je retiens ce que je veux, quand je veux" aux éditions Eyrolles. Il est également directeur associé de la start up My Mental Training Pro.

Claude De Piante

Claude De Piante
Claude De Piante
De retour du déjeuner, les participants ont droit à un véritable moment de détente avec Claude De Piante. Claude est formé à l'hypnose Ericksonienne. Illusionniste, comédien, il a eu la chance d'avoir comme enseignante la fille de Milton Erikson lui-même, Betty. L'approche de Claude n'est absolument pas théâtrale : hors de question que cette journée se transforme en show à la Mesmer. Et ça n'est de toute façon pas la façon de faire de Claude. Il est plutôt ici question de démocratiser voire même de dédramatiser ce qu'est l'hypnose, à savoir un état de réception affûté. Il ne s'agit ni d'endormir les gens, ni les amener à faire n'importe quoi sur scène. Il s'agit d'amener toute personne à maîtriser sa capacité d'attention sur soi-même, de lâcher prise, de détente : un phénomène naturel que nous vivons tous au quotidien à différents moments.
Concernant la mémoire, Claude nous raconte cette rencontre entre Erickson et Aldous Huxley : grâce aux stratégies d'hypnose et sous l'influence de Milton Erickson, Huxley prétend avoir mémorisé des pages entières de ses livres, mot à mot. De son côté, Claude accompagne des comédiens. De son propre aveu, et contrairement aux idées reçues, ces artistes n'ont pas forcément une meilleure mémoire que la plupart des gens. Un jour, un de ces comédiens lui avoue que lorsqu'il est capable d'être le personnage qu'il doit interpréter, il retient en effet nettement plus facilement ses textes. Cette capacité à se mettre dans le bon état intérieur, une forme d'hypnose, favorise la mémorisation. On retrouve à ce moment quelques notions décrites par Gaël Allain, notamment sur le rôle de la contextualisation de l'information.
Ressources : retrouvez Claude De Piante sur son site : https://claude-depiante.com/

Cyril Maitre

Cyril Maitre
Cyril Maitre
Cyril Maitre est un vrai passionné expert de la pensée visuelle : mind-maps, cartes conceptuels, sketchnote et facilitation graphique n'ont plus de secrets pour lui. A travers son intervention, Cyril tente de montrer le rôle de l'image et de la capacité à imaginer dans un processus de mémorisation.
Après une rapide définition de tout ça, le public apprend que la base de toute pensée visuelle est la conjugaison d'un mot avec une image. Pour permettre aux participants de dédramatiser l'accès au « dessin », Cyril propose une rapide initiation où tout un chacun se rend compte que représenter un ordinateur, un personnage ou tout autre objet revient à maîtriser des formes de base : le carré, le rectangle, le rond, le triangle, le trait.
Lors des questions réponses, Cyril a également illustré ses propos en montrant tout son travail de mise en images de concepts psychologiques : il crée notamment des vidéos sous forme de sketchnoting, très lisibles et agréables.
Ressources : Cyril anime un site avec une partie blog et une partie formations en ligne pour apprendre la pensée visuelle.

Benoît Rosemont

Benoît Rosemont
Benoît Rosemont
Cette journée s'est terminée par une démonstration de mémoire prodigieuse avec mon bon ami Benoît Rosemont. Magicien lui aussi, il s'est spécialisé dans la mnémotechnique et revendique le titre de mnémotechnicien. Benoît demande au public de lui donner des mots qu'on écrit sur une grille de 1 à 20. Le public, en forme, propose des mots étranges comme "karacorum", des mots compliqués comme "entropie", d'autres plus basiques comme "truc"... Lorsque tous les mots sont donnés, Benoît, qui ne s'est jamais retourné pour voir les mots écrits, parvient à les restituer dans l'ordre, ou à l'envers ou à la demande : un spectateur peut lui donner le numéro en face du mot ou l'inverse.
Suite à cette intervention, Benoît aborde le concept des tables de rappel et principalement la sienne : un mélange entre la méthode des lieux, appelée encore "palais de la mémoire" et une table classique qui permet de retrouver une information en fonction du numéro de son emplacement.
Le public, forcément surpris par toute l'imagination de Benoît s'interroge sur ses capacités créatives, sur l'origine des stratégies, les utilités au quotidien... 
Ressources : Benoît Rosemont est l'auteur du livre "Memento de la mémoire" aux éditions Fantaisium et joue dans un spectacle dédié à la mémoire : "J'ai oublié un truc, mais ça va revenir".

Un prochain congrès !

Les premiers retours, très positifs, nous donnent envie évidemment de continuer l'aventure. Aussi, nous vous donnons rendez-vous dès l'année prochaine pour une seconde édition : plus riche, plus longue et encore plus percutante. Vous retrouverez certains intervenants en ateliers ainsi que de nouveaux conférenciers, des stands, des partenaires. Plus d'infos très rapidement !
En attendant, laissez-nous votre témoignage : vous y étiez ? Partagez avec nous vos retours ci-dessous !

Vos réactions (6)

Écrire un commentaire

Interventions riches en perspectives.
Au plaisir de la 2e édition.

par Fabrice GOULETTE , il y a 3 ans

Un premier congrès de qualité, des interventions qui se complètent, un public réceptif , une belle dose d'humour et de dé -dramatisation, et plein de choses à penser sur le chantier si riche de la mémoire. Merci beaucoup.

par Elisabeth , il y a 3 ans

J étais inscrit mais pas pu venir...impatient de la deuxième edition

par Jeanluc DEWEER , il y a 3 ans

Bien aimé la fréquence retenue pour les interventions et la gestion du timing, indispensable,
par Vincent. Pas le temps de s'ennuyer donc !
Egalement le fait d'avoir des interventions de différentes natures, ce qui a contribué
à l'intérêt de cette journée.
La fin : un peu "bâclée" à cause d'un timing serré, mais la conclusion
aurait mérité mieux que cet au revoir rapide et un peu austère.
En tout cas, une première encourageante qui ne demande
qu'à être répétée et bonifiée !

par Bruno , il y a 3 ans

C'est vrai Bruno qu'on a été pris par le temps à la fin : le plus important était de laisser la parole à l'intervenant et au public ; promis l'an prochain on gère le démarrage et la fin très différemment :)

par Vincent Delourmel , il y a 3 ans

Vraiment intéressant pour moi en tant que pédagogue et pianiste. Merci à tous !
Petit article sur mon blog avec ce que j'en ai retiré : apprendre-a-jouer-du-piano.com/la-memoire-un-tout-premier-congres-a-paris/
A bientôt !

par Marie-Cécile , il y a 3 ans

J'ai participé avec grand intérêt à cette première édition et je tenais à vous encourager pour la suivante.
Les intervenants étaient de qualité et l'organisation bien ficelée.
J'ai particulièrement apprécié le climat général de cette journée, entre un grand respect du timing pour ne léser personne et, une possibilité pour tous, d'interagir en live avec des professionnels .
Initiée depuis quelques années à toutes les techniques abordées et passionnée de neurosciences, j'ai pris conscience encore plus des possibilités de notre cerveau si on prend soin de lui. Aussi,qu'il ne suffit pas de posséder , de comprendre toutes ces techniques ou ces moyens d'améliorer ses capacités : il faut s'y mettre !
J'ai donc ... Bien évidemment, hâte de découvrir le second volet avec les ateliers dont a parlés Vincent car j"espère pouvoir expérimenter encore, améliorer mes compétences,me mettre en action et surtout pouvoir entretenir dans la durée ...notre fabuleux cerveau !
Et là .. J'ai encore du chemin à parcourir !
Merci à toute l'équipe
Marie-Noëlle

par Marie-noëlle MAROTTA-HEDIN , il y a 3 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

3 astuces neurogenese

Anglais Fanny Mercier