Mémoriser et progresser en langues étrangères

Ce qu'on sait de l'amnésie infantile

Lieux de contrôle interne et externe pour la mémoire

Gardez le sourire, c'est bon pour le moral... Et votre mémoire !
Gardez le sourire, c'est bon pour le moral... Et votre mémoire !
Alexas_Fotos (source)
La mémoire est intimement liée à votre état d'esprit. Si votre esprit est "libéré", il vous est plus facile d'allouer de la ressource cognitive. Et vous le savez très bien : broyez du noir et il vous sera difficile d'être efficace !
Que faites-vous quand tout semble aller de travers ? J'en connais qui font l'autruche, d'autres qui font des dépressions, certaines personnes deviennent insupportables ou même se rendent littéralement malades. Personnellement, quand tout semble déraper, je me fais plaisir en allant au cinéma, en m'offrant un bon restaurant, en sortant avec des amis, en partant en week-end prolongé. Et vous savez pourquoi ? Tout simplement pour rééquilibrer l'ensemble. 

Gérez vos dépressions

Je vais prendre un exemple super simple : imaginons que vous ayez soif. Que faites-vous ? Vous buvez, évidemment. Pareil, quand vous avez faim, vous mangez. Il ne vous viendrait pas à l'esprit de faire l'autruche quand vous avez soif ou faim. Ni de faire une dépression. A la limite, certaines personnes peuvent devenir désagréables, j'en connais : mais elles savent ce qu'il faut faire pour régler le problème. Quand tout va mal, quand vous vivez une dépression, vous avez deux solutions : soit vous ne faites rien et vous la subissez de plein fouet, soit vous équilibrez en remettant un peu de pression dans cette dépression. Et c'est super facile à faire, il suffit juste d'y penser et d'en faire une habitude.

Faites un état des lieux

Si vous voulez changer, évoluer, progresser, vous épanouir et gérer les dépressions de la vie, vous devez commencer par faire un état des lieux : savez-vous comment vous sentir bien dans votre quotidien ? Qu'est-ce qui vous fait plaisir ? Une des premières choses à faire est de lister ce qui vous apporte du bien être : du sport, des activités de loisirs, des sorties, les amis, la lecture ; qu'importe, vous devez identifier les leviers qui font que vous vous sentez bien. Vous n'êtes pas obligé de dépenser des fortunes : un bon repas, une bonne sortie, une conversation avec les personnes qu'on aime, en fait la plupart du temps vous vous rendrez compte que le bonheur réside dans les choses simples ; à vous de les identifier.
suivez gratuitement 
et sans inscription
mon cours complet 
pour développer 
une mémoire exceptionnelle

Quelles sont vos sources de plaisir ?

 Je vais vous faire un aveu : je suis un fan de séries. Il ne se passe pas une journée sans que je m'offre un épisode d'une de mes séries préférées. Et elles sont nombreuses, je vous le promets. Mais il n'y a pas que ça : j'adore jouer au tennis, sortir avec des amis boire un verre ou jouer à un jeu de société par exemple. Je sais exactement ce qui me fait plaisir. Connaître vos sources de plaisir vous permet tout simplement d'avoir sous la main des antidotes contre les tracas de la vie, les soucis. Franchement, entre nous, est-ce que vous n'aimez pas vous amuser et prendre du plaisir dans votre quotidien ? Est-ce que vous n'aimez pas rire ? Frissonner ? Apprendre ? Échanger avec les autres ? Vous détendre ?
 Si vous lisez cet article, c'est que vous faites partie de ces personnes privilégiées qui ont cette possibilité de communiquer par Internet. Un simple clic et vous pouvez parler avec des gens que vous aimez. Vous devez apprendre à équilibrer votre quotidien : la vie n'est pas toujours facile, ni rose. Les personnes adeptes de la pensée positive sont pour moi la plupart du temps un peu naïves : elles font le plus souvent l'autruche en se disant que tout va bien alors que tout va mal. Ça ne me dérange pas, mais je vous le rappelle, je crois avant tout à l'action positive. Si quelque chose va mal, c'est en agissant positivement que je peux l'améliorer. Si mon quotidien est harassant, fatiguant, si j'ai eu affaire à des clients difficiles, ça n'est pas en me disant que « tout va bien » que je vais sauver ma journée. C'est en vivant des moments positifs. Parce que j'ai vécu des moments négatifs, je dois au moins équilibrer par des moments positifs.
 Si quelqu'un vous donne une claque, ça n'est pas en vous disant que « tout va bien » que vous allez guérir la douleur ; c'est plutôt en vous caressant la joue pour amoindrir cette douleur. 

Créez votre liste

Identifiez tout ce qui vous fait plaisir, tout ce que vous aimez faire.  Créez une liste qui vous servira de référence, de guide. Vous devrez le plus souvent puiser dans cette liste pour en profiter le plus souvent. Vous devez faire ce que vous aimez faire sans conditions. Et vous pourrez aussi vous y référer lorsque vous sentirez que ça ne va pas bien : cette liste et toutes ces actions positives que vous aimez agiront comme un remède en cas de coup dur.

Lieux de contrôle interne et externe

Vous êtes responsable de votre état d'esprit
Vous êtes responsable de votre état d'esprit
Felix_Broennimann (source)
Il y a quelques jour, une personne contrariée par ce qui lui arrivait et à qui je proposais de relativiser me disait en souriant que pour moi tout semblait toujours positif. Alors, c'est faux, tout n'est pas toujours positif, la vie est faite de hauts et de bas mais c'est bien votre façon d'appréhender les événements qui font la différence. C'est ce qu'on appelle garder le contrôle. Les scientifiques appellent ça fonctionner en mode « lieu de contrôle interne » qui s'oppose au mode lieu de contrôle externe.
 C'est très facile à comprendre : les personnes qui privilégient le lieu de contrôle interne s'attribuent leurs réussites et leurs échecs, elles sont responsables de leur vie. Celles qui privilégient le lieu de contrôle externe trouvent toujours une raison extérieure aux événements qui leur arrivent.

Favorisez le lieu de contrôle interne

 Une étude réalisée en 1986 par deux chercheurs a montré que les groupes sociaux favorisés étaient internes. La plupart des dirigeants, notamment, sont de type internes. Dès lors que vous assumez votre responsabilité dans tous les domaines de votre vie, vous n'avez pas d'autre solution que d'agir pour changer, évoluer, progresser. Réfléchissez : combien de fois vous a-t-on promis que vous réussiriez sans rien faire ? Est-ce que ça a marché ? Non : vous gagnez de l’argent parce que vous agissez et créez du profit. Vous perdez du poids parce que vous faites de l’exercice et faites attention à votre alimentation... quel que soit votre problème, vous en êtes responsable, c’est à vous de vous en occuper. Pas aux autres. 
Si vous voulez changer, vous devez intégrer dans votre mémoire non pas seulement de nouvelles pensées, comme souvent on l'entend ici ou là, mais bien de nouvelles pratiques et, à terme de nouvelles habitudes. C'est dans l'action positive que vous allez changer, plus que dans la pensée positive, même si elle reste nécessaire. Si vous prenez l'habitude d'agir au quotidien, même un petit peu, si vous vous placez au cœur de votre vie, vous allez naturellement parvenir à ce qu'on pourrait appeler une prise de conscience : celle que vous pouvez être heureux n'importe où et n'importe quand, si vous le décidez. Et donc de mener une vie plus positive. Et plus profitable d'un point de vue cognitif.

Sur le même sujet :

Vos réactions (2)

Je vous suis tres reconnaissante pour et sur tout ce que vous partagez avec nous.Un Grand Merci CHER AMI.

par Liberty , il y a 1 an

Merci à vous, Liberty :)

par Vincent Delourmel , il y a 1 an

Merci infiniment Cher Vincent pour cet article
qui nous aide à nous orienter vers les pensées et les actions positives

par Ntales , il y a 1 an

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Mémoriser et progresser en langues étrangères

Ce qu'on sait de l'amnésie infantile