Mémoire et sport

lieu de controle

Mémoriser et progresser en langues étrangères

Tout le monde aimerait parler plusieurs langues couramment !
Tout le monde aimerait parler plusieurs langues couramment !
On aimerait tous pouvoir parler couramment anglais ou espagnol rapidement et sans effort. Mais apprendre une langue étrangère n'est pas aisé, loin de là : il faut non seulement maîtriser la partie grammaticale, ce qui donne du sens à l'information, mais aussi son vocabulaire.
C'est tout ?
Non, le langage est quelque chose de vraiment complexe, car il faut aussi acquérir la prononciation, donc impliquer le système articulatoire qui va vous permettre de vous faire comprendre ! C'est là que vous comprenez que l'apprentissage d'une langue ne peut pas se faire sans un minimum de gros efforts !
Qu'est-ce qui marche ? Quels outils pouvez-vous utiliser dans votre quotidien ?
Dans un premier temps, si vous démarrez de zéro, vous avez intérêt à vous inscrire en cours ou en formation pour qu'on vous enseigne les bases. Certaines personnes pensent qu'il suffit de s'immerger dans un pays pour en apprendre la langue. En fait, tout dépend des familiarités entre votre langue et celle que vous voulez acquérir. J'ai, pour ma part, une belle sœur Sri Lankaise et un beau frère Cambodgien : même après plus de 20 ans de présence en France, ils ne parlent pas très bien le français. Ils le comprennent, mais ont souvent du mal à s'exprimer. La raison est simple : ils n'ont jamais pris de cours. Il leur manque les bases. On ne construit rien de bien durable sans les bases : c'est valable pour les langues.
Vous devez donc vous familiariser avec les rudiments d'une langue si, un jour, vous souhaitez la parler couramment. A ce niveau là , vous avez l'embarras du choix : il existe tout un tas d'entreprises qui vous proposent des remises à nouveau, des découvertes...  Ou même des solutions pour pratiquer chez soi. Qu'importe, vous devez nécessairement vous faire aider un minimum.
Cependant, et c'est là que ça devient problématique, apprendre une langue étrangère ne vous garantie pas que vous serez capable de vous en servir : entre la théorie et la pratique, il y a parfois un monde ! Suivant les régions où vous vous déplacerez, vous serez notamment surpris par les accents qui diffèrent, comme chez nous en France. Vous devez donc impérativement pratiquer et écouter.

3 idées pour débuter et progresser dans une langue étrangère

Les méthodes en ligne et sur mobile

Sur le web

Sur ce site, je vous ai déjà présenté Fanny Mercier et sa méthode Anglais4G, vraiment sympa. Mais il y a en a d'autres. Volontairement, je vais occulter toutes les méthodes que vous trouvez en librairie, comme Assimil. Ces méthodes sont très bien mais ne permettent pas forcément un échange direct entre les membres et/ou l'enseignant. On perd à mon avis une certaine forme d'interactivité. Ceci étant, elles sont très bien faites et si vous préférez un produit physique, n'hésitez pas une seconde : foncez !
Mosalingua : une app bien sympa pour démarrer
Mosalingua : une app bien sympa pour démarrer
J'ai aussi rencontré à Budapest un français qui propose sa propre méthode pour apprendre l'anglais : Fabien Snauwaert. Son site, bilingueanglais est plutôt bien fait et, surtout, j'ai pu le rencontrer (tout comme Fanny Mercier) et il propose quelque chose de sérieux. Donc n'hésitez pas à vous intéresser à ces deux là. Il y en a d'autres, évidemment, mais je ne les connais pas forcément. Dans tous les cas, gardez en tête qu'il s'agit avant tout d'acquérir des bases, rien de plus. Vous ne deviendrez bilingue qu'après de nombreuses heures de pratique, d'écoute, d'immersion.

Sur mobile

Il y a plusieurs années que je me suis intéressé à l'application MosaLingua, également très sympa. Vous apprenez ainsi les bases de plusieurs langues (Anglais, Espagnol, Italien, Allemand, Portugais) directement à partir de votre mobile. C'est très bien fait et interactif. Vous écoutez différents messages en anglais que vous tentez de répéter. Ces messages sont présentés par thématiques et en fonction de votre aisance, ils vous sont reproposés un peu plus tard en révision. Très bien fait !

Les flash cards ou cartes mémoire

Vous aimez l'interactivité ? Parfait car c'est bien dans l'échange, l'action et le contexte que nous mémorisons le mieux. Mosalingua, présentée ci-dessus, est une application qui propose des cartes virtuelles qui pourraient s'apparenter à un jeu de cartes physiques où d'un côté vous écrivez un mot de vocabulaire et de l'autre sa traduction. Personnellement, j'aime bien l'aspect physique d'un tel outil. C'est-à-dire qu'il m'est souvent arrivé de constituer des jeux de cartes "mémoire" où au recto j'avais une information et au verso sa signification, traduction etc. j'en ai fait des jeux. Et pour les langues c'est pas mal : imaginez, vous avez 1000 à 2000 mots de vocabulaire à intégrer pour avoir une bonne base. Il vous suffit alors (même si ça prend un peu de temps) de constituer votre jeu de 1000 ou 2000 cartes avec d'un côté le mot anglais et de l'autre le mot français. Vous pouvez de cette façon, de n'importe où et de façon ludique, vous entraîner, apprendre, réviser. L'enjeu étant de vous familiariser avec ces mots.
Si vous aimez les nouvelles technologies, l'immatériel ou tout simplement votre smartphone, vous pouvez dans ce cas vous intéresser à Anki. Anki est une application qui vous permet de créer des paquets de cartes virtuelles et vous entraîner de la même façon. Point fort : son algorithme qui repère les cartes que vous ne maîtrisez pas bien et qui vous les repropose à différents moments, automatiquement.
visuel memo camp
Mémo'Camp :
LA ressource complète pour développer et entretenir votre mémoire, quand vous voulez, où vous voulez !

Progressez avec les séries et autres vidéos en VO

Une solution simple pour progresser à l'écoute notamment,  consiste à visionner des films ou séries étrangères sous titrées en version originale. Par exemple, si vous regardez un film américain, faites-le dans sa langue d'origine avec le sous-titrage anglais : non seulement vous entendrez les mots, mais en plus vous les verrez écrits. Or, on le sait maintenant, pour retenir du vocabulaire, il vaut mieux entendre les mots et les voir orthographiés. C'est facile à mettre en pratique et, contrairement à ce que vous pourriez croire, facile à suivre.
Reste la pratique : comprendre, lire, c'est bien. mais parler, c'est encore mieux. Pour commencer, vous devez accepter de faire des erreurs. D'avoir un mauvais accent. D'écorcher des mots. L'apprentissage est favorisé par les erreurs, quelles qu'elles soient. N'ayez donc pas peur de vous tromper, de vous jeter à l'eau.
Il existe également de nombreux services qui vous permettent d'échanger dans la langue que vous souhaitez apprendre. Des plateformes téléphoniques vous proposent d'échanger 1h00 par semaine avec une personne d'origine anglaise par exemple. C'est très formateur.
Si vous habitez dans une grande ville, renseignez-vous : certains instituts franco-américains ou franco-anglais proposent aussi des rencontres. Vous rencontrez des anglais, conversez avec eux, nouez une amitié et même participez à leur intégration. Chacun y trouve son compte...

Sur le même sujet :

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Mémoire et sport

lieu de controle