Arequipa

Cusco, la ville Inca

Cusco, la ville Inca
Cusco, la ville Inca

C’est l’étape finale de mon périple. L’ancienne capitale du Pérou. Mais toujours la capitale Inca. Haut lieu d’histoire où on retrouve notamment le fameux Temple du Soleil qui a inspiré à Hergé l’album du même nom. Après Arequipa, à plus de 2000 mètres, Cusco se situe à 3200 mètres. Pour certaines personnes, l’adaptation est difficile. Heureusement, ça n’est pas mon cas...

Cusco, une ville hors du temps

Une péruvienne (a)typique
Une péruvienne (a)typique

Petit clin d’œil amusant. A l’aéroport d’Arequipa, je tombe sur cette péruvienne, originaire des environs de Cusco et qui donne tout de suite le ton. Alors je vous rassure, ils ne sont pas tous habillés de cette façon, mais cette dame est l’image type de ce que je me représentais du monde péruvien, ou du moins des populations un peu reculées.

J’ai eu une drôle d’impression en arrivant sur place. D’abord, ce qui est étonnant, c’est que l’aéroport est dans la ville. Vous atterrissez au milieu de ce qui semble être un quartier. Puis, à ma descente, comme un silence ambiant. Autant le nord du pays est bruyant, avec tous ces klaxons, mouvementé, un brin agressif, autant ici tout semble s’être arrêté. Et puis il fait plutôt frais. Le temps est gris. La vie semble plus rude. Très différente d’Arequipa qui restera pour moi la plus belle ville de toutes au Pérou.

Cette fois c’est Gaëlle qui vient me chercher. Ancienne directrice de Piura, elle a repris la direction de Cusco. Elle a quitté la chaleur éternelle pour une culture éternelle.

Cusco est une ville très vallonnée que j’ai pris plaisir à découvrir. Une ville à l’ambiance sinon mystique au moins « magnétique ». Il a dû s’en passer des choses ici ! Rien que sa conception est étonnante. Attribuée à l'empereur Inca Pachacútec, elle est divisée en 4 et rappelle l'image d'un puma, animal sacré Inca (symbole de force, sagesse et d'intelligence) :

Plan de Cusco et...
Plan de Cusco et...
...Sa ressemblance avec un puma !
...Sa ressemblance avec un puma !

Premier réflexe : découvrir la Plaza de Armas. Elle n’est pas très loin de mon hôtel. Je déambule dans les vieilles rues de la ville. On aurait vite fait de se perdre. Et puis, à un détour :

La cathédrale de Cusco
La cathédrale de Cusco
Plaza de Armas, église de la Compagnie de Jésus
Plaza de Armas, église de la Compagnie de Jésus

C’est la première place des armes que je trouve aussi chargée. J’entends par là que la cathédrale est tellement imposante visuellement, sombre, massive, elle semble avoir tellement vécu qu’elle pourrait servir de décor à un film fantastique. La place elle même est très grande, très aérée. Et pour bien en profiter, le mieux c’est de monter pour s’offrir un panorama unique.

Et c’est justement au cours de cette ascension que vous prenez conscience du manque d’air à cette altitude. Au bout de quelques minutes, j’ai du mal à trouver mon souffle et je dois m’arrêter plusieurs fois. J’en profite pour découvrir quelques coins et recoins insoupçonnés :

Une des nombreuses cours intérieures...
Une des nombreuses cours intérieures...
...Et autres patios secrets.
...Et autres patios secrets.
Et tout à coup, un viaduc, une cascade...
Et tout à coup, un viaduc, une cascade...

Arrivé au sommet, la vue est superbe. Cusco est entourée de sommets arides et la ville semble s’étendre à l’infini :

Vue panoramique sur Cusco
Vue panoramique sur Cusco

La nuit tombe vite et, avec, la fraîcheur de la soirée. Les températures varient beaucoup en cette période de l’année : 20 degrés en journée, voire plus, et moins de 5 degrés la nuit. D’ailleurs prévoyez vraiment des vêtements chauds si vous passez par Cusco car il n’y a pas de chauffage dans les hôtels.

Le soir, déambuler dans les rues du centre historique, est un vrai enchantement. Ces ruelles pavées, étroites, qui montent et qui descendent, avec ces différents éclairages, c’est vraiment très sympa. Et comme pour tous les autres endroits quand je voyage, on me fait découvrir une crêperie. Une vraie, comme celle de Trujillo. Je veux dire où on utilise bien du sarrasin pour les galettes et du froment pour les crêpes. L’endroit est plutôt fréquenté par des français ; la décoration est bien pensée et pas du tout clichée.

Vieilles rues de Cusco
Vieilles rues de Cusco
Crêperie la Bo'M
Crêperie la Bo'M

Les secrets du Temple du Soleil

A plusieurs reprises, je suis passé devant une des nombreuses églises de Cusco. Cette église a attiré mon attention à chaque fois. Je trouvais qu'il était difficile de la prendre en photo, mais je la trouvais singulière. J'étais loin de me douter qu'elle cachait le Temple du Soleil. Il s'agit de l'église Santo Domingo, construite sur les ruines du Temple du Soleil :

Eglise Santo Domingo
Eglise Santo Domingo

Idées reçues sur le Temple du Soleil

Tout d'abord, j'ai longtemps cru que le Temple du Soleil se situait au Machu Picchu. Peut-être la faute à Tintin ? La vérité, c'est que nous faisons l'erreur de penser qu'il n'existe qu'un seul Temple de ce type. En réalité, chaque ville ou lieu de type Machu Picchu abritait un lieu sacré, de culte, appelé "Temple du Soleil", à la gloire du dieu soleil. On retrouve ainsi les Temples de la Lune et du Soleil (les Huacas) à Trujillo etc. Ce qui est sûr, c'est que le plus important de tous se situait donc ici, à Cusco. En Quechua, ça s'écrit, s'appelle et se prononce "Coricancha" et signifie "enceinte de l'or". De là à faire le parallèle avec le mythe des "Mystérieuses Cités d'Or" ? Très probable ! Sauf que pour les Incas, l'or n'était pas aussi précieux que pour nous et servait surtout à orner les lieux de culte et autres objets afin de symboliser l'éclat du soleil :

Maquette du Temple du Soleil de Cusco
Maquette du Temple du Soleil de Cusco

Je suis donc passé plusieurs fois devant cette église Santo Domingo sans le savoir et j'ai eu la chance de bénéficier d'une visite guidée de l'intérieur. Pour découvrir les vestiges du Temple du Soleil et les mystères de sa conception. Imaginez une construction anti sismique où tous les blocs de pierre, rigoureusement taillés on ne sait trop comment, se tiennent les uns aux autres par une conception légèrement pyramidale et le tout sans ciment ni béton :

Vestiges du Temple du Soleil
Vestiges du Temple du Soleil
Vestiges du Temple du Soleil
Vestiges du Temple du Soleil
Vestiges du Temple du Soleil
Vestiges du Temple du Soleil

J'ai trouvé une vidéo courte mais très sympa pour vous en apprendre plus :

Cusco est une ville qui semble conserver encore bien des mystères...

Le défi mémoire à Cusco

Pour cette dernière étape, j'ai animé la même journée un atelier pour l'équipe de l'Alliance Française en matinée et une conférence pour le grand public en soirée. Au total, ça représentait une cinquantaine de personnes (une quinzaine en atelier et une trentaine en conférence). Et le lendemain, la dernière du spectacle "Raro, Raro" :

L'équipe de l'Alliance Française de Cusco
L'équipe de l'Alliance Française de Cusco
Un futur magicien péruvien
Un futur magicien péruvien

Et sur cette dernière trilogie en espagnol, j'ai plutôt été à l'aise : c'est d'ailleurs incroyable de voir les progrès qu'on peut obtenir en seulement un mois d'immersion. Que ce soit à l'écoute, la compréhension et l'expression, il n'y a rien de mieux ! Mon objectif après Cusco ? Maintenir mon niveau. Mais pas tout seul dans mon coin : l'idée est plutôt de favoriser un semblant d'immersion. On en reparle dans le Mémo'Camp !

C'est donc à Cusco que prend fin l'aventure de la Tournée de la Mémoire qui, sans jeu de mot, restera pour moi inoubliable. Si vous envisagez une visite du Pérou, Cusco est évidemment incontournable. Mais ne négligez pas l'autre version du pays, au nord, toute aussi attachante et étonnante par certains aspects. Je ne sais pas si je reviendrai ici un jour (le monde est tellement grand et il me reste de nombreux pays à découvrir), mais si l'occasion se représente, ça sera avec un grand plaisir. Merci à toutes les équipes des différentes Alliances Françaises au Pérou et particulièrement ici à Gaëlle pour son superbe accueil et l'organisation.

Ce reportage n'est pas tout à fait terminé : il me reste à vous rendre compte de mon voyage au Machu Picchu qui mérite à lui seul un article complet...

Vos réactions (1)

Bonjour Vincent, et merci pour ce très beau documentaire, beau tant par la forme que sur le fond.

J'en profite pour exprimer mon appréciation pour les autres parutions que je n'ai pas eu le temps de commenter.

Merci aussi pour ton généreux partage.

Bonne route et bon succès.

Amicalement.
A bientôt

par Nadine M. , il y a 6 mois

Merci Nadine !

par Vincent Delourmel , il y a 6 mois
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Arequipa