Congrès Interviews

3 astuces neurogenese

Les 4 clés d'un cerveau positif

4 axes pour favoriser un mode de pensée positif
4 axes pour favoriser un mode de pensée positif
De mon point de vue et au regard de pas mal d'années de rencontres, d'interviews de personnes dites à succès,  je peux déjà vous dire que pour mener une vie positive, vous avez intérêt à agir sur au moins 4 axes :
  • Le contrôle de votre vie
  • Votre confiance en vous
  • L'habitude de développer de nouveaux savoir,  compétences,  et savoir être
  • Votre capacité à privilégier ce que j'appelle la Positiv'attitude
Et quand je vous dis que vous avez intérêt d'agir, cela signifie que vous avez grandement intérêt à pratiquer, vous entourer, vous faire accompagner, bref à vous immerger dans un environnement positif.
J'ai rencontré des tas de personnes qui enseignent l'optimisme à travers des courants comme le rire, l'humour, ou encore ce qu'on appelle de façon un peu ésotérique "la loi de l'attraction". C'est bien, mais attention à ne pas tomber dans le pathologique ou d'en faire une thérapie. Attention surtout à ce que j'appelle la béate attitude. Se forcer à être positif ou enthousiaste, ça ne marche pas. Feindre n'est pas la meilleure voie et il y a à mon avis des approches plus pratiques, plus performantes et sans doute plus sérieuses.
Je suis quelqu'un de très pratique. J'aime bien ce qui marche. Je ne suis pas un grand fan des approches trop psychologisantes. Par exemple, je pense que l'une des meilleures façons de développer sa confiance en soi est de se récompenser pour chaque action entreprise qui nous fait avancer. Pourquoi ? Parce que finalement, l'estime de soi passe par une forme de reconnaissance. Si, dans votre plus jeune âge, on vous a interdit un tas de trucs, si on ne vous a pas suffisamment félicité ou récompensé pour vous motiver, si on ne vous a pas valorisé, il y a de grandes chances pour que vous n'ayez pas confiance en vous aujourd'hui.
Autre exemple, j'étais très timide quand j'étais enfant. Dans mon entourage, il n'était pas culturel de motiver, d'encourager verbalement, de pousser positivement. C'est en montant sur scène et en me faisant applaudir à travers des spectacles de prestidigitation que j'ai appris à avoir confiance. Donc, vous voyez, si demain vous venez me voir pour vous aider à avoir confiance en vous, je vous amènerais à faire des choses qui vous valorisent et je vous encouragerais encore et encore à pratiquer ces mêmes choses, jour après jour. Et il faudra le faire suffisamment longtemps pour que ça devienne une habitude.
montage
suivez gratuitement 
et sans inscription
mon cours complet 
pour développer 
une mémoire exceptionnelle

Actions positives + pensées positives : duo gagnant

Si vous renforcez tout ça par des pensées positives, il y a de grandes chances pour que vous changiez assez vite ou en tout cas que vous notiez des progrès chez vous : vous auriez allié les actions positives aux pensées positives et ça, ça change tout.
Je suis donc quelqu'un de très pratique. Je sais que si je parviens à contrôler ma vie, mon environnement, mon temps, ma façon de penser, je me réapproprie mon histoire de vie. Je sais aussi que si j'agis sur ma confiance en moi par des actions concrètes, je deviens de plus en plus serein, plus libre.
Je sais que si je développe une attitude positive, c'est à dire une habitude à voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, à vouloir le meilleur pour moi et les autres, je provoque des événements positifs, ce qu'on appelle la chance. Je sais finalement que si je continue à apprendre, à développer des capacités positives comme l'empathie, l'écoute, la patience et tant d'autres choses, je deviens de plus en plus performant. Comme tout le monde, j'ai d'abord commencé par cultiver des pensées positives. Mais je me suis vite rendu compte que ça restait limité. En agissant sur le contrôle de ma vie, sur ma confiance en moi, sur ma positiv'attitude, sur le développement de capacités positives, j'impliquais d'autres systèmes.

Le graal d'un cerveau positif ? Votre capacité à persévérer

Je ne sais pas si vous connaissez cet adage : « si je vous dis, vous oubliez, si je vous enseigne, vous mémorisez et si je vous implique vous apprenez. » Changer, c'est apprendre de nouveaux comportements et modes de pensées. Et ça demande du temps, de l'implication car finalement c'est bien la pratique répétée qui ancre une information de façon durable dans la mémoire.
C'est valable pour le succès, la réussite, et tout ce qui touche au positivisme : une pratique et immersion régulière dans un environnement positif vous permettra de changer. Et pour y parvenir, vous devez persévérer. J'imagine qu'on vous l'a répété des milliers de fois : persévérer est une des clés dans le changement. C'est ce qui conditionne les habitudes, la réussite.

L'histoire de la vie : une leçon de persévérance

article perseverance1 23006
J'aimerais vous raconter une histoire vraie. Elle démarre il y a 15 milliards d'années lors d'une formidable explosion. A cet instant précis, une énergie formidable se libère et crée l'univers. Au tout début, de nombreuses particules apparaissent mais il faudra attendre 300.000 ans pour voir apparaître les atomes les plus légers comme l'hydrogène et l'hélium. Les année passent : au bout de 1 million d'années, des nuages froids d'hydrogène et d'hélium se forment et vont donner naissance 100 millions d'années plus tard aux premières galaxies. Lentement, mais sûrement, les étoiles puis les planètes se forment jusqu'à la Terre il y a 4,6 milliards d'années. Il aura donc fallu plus de 10 milliards d'années pour créer cette planète où nous vivons actuellement.
Et ce n'est que le début, le plus dur reste à faire : la nature va devoir persévérer, être patiente : la Terre est une boule de lave, tout est en fusion et l'atmosphère n'est que vapeur d'eau. Mais elle va se refroidir et la vapeur d'eau va former les océans. Des bactéries vont apparaître et se développer. Elles contiennent une chaîne ADN. Un milliard d'années plus tard, ces bactéries s'assemblent : elles coopèrent entre elles pour être plus fortes. Elles deviennent multicellulaires et il faudra patienter encore 3 milliards d'années pour voir apparaître les premiers animaux : des mollusques, des coraux. C'était il y a 500 millions d'années.
article perseverance2 23006
Puis tout s'accélère : les algues s'adaptent à la vie terrestre et deviennent des plantes. Les insectes, amphibiens et reptiles voient le jour et certains de ces reptiles deviennent des dinosaures. Ces dinosaures maîtrisent tout et empêchent la vie d'évoluer telle qu'on la connaît. Une ère de glaciation vient remettre les compteurs à zéro : il faut tout recommencer. La vie s'accroche, persévère et mute. Les oiseaux apparaissent, de nouveaux arbres poussent. C'était il y a 4 millions d'années : les mammifères allaient évoluer vers l'homme, vers cette personne que vous êtes, que nous sommes vous et moi.
On parle souvent de persévérance à travers des histoires d'hommes. Mais bien avant, la plus belle preuve de la magie de la persévérance se trouve autour de nous. Tout ce que vous voyez, vivez, ressentez est directement le fruit de la persévérance de la nature à créer la vie. Sans persévérance de la part de la nature nous ne serions pas là en ce moment. Songez qu'il a fallu près de 15 milliards d'années pour créer les premiers hommes et la vie telle que nous la connaissons. La persévérance permet de retourner des situations. Elle permet d'atteindre des objectifs et plus simplement de changer, de progresser. Trop de personnes abandonnent au premier obstacle. Désormais, à chaque fois que vous aurez envie d'abandonner, repensez à l'histoire de la vie et à la persévérance de la nature. Rationalisez vos difficultés et rappelez-vous que persévérer est le chemin le plus court vers toute réussite.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Congrès Interviews

3 astuces neurogenese