Anglais Fanny Mercier

Memoire preparation mentale

Voyager pour entretenir sa mémoire

Voyager favorise la cognition de façon générale
Voyager favorise la cognition de façon générale
J'ai la chance de voyager un peu partout en France et dans le monde pour animer mes conférences. Et, à chaque fois, j'adore revenir avec de nouvelles connaissances. Je suis satisfait dès que je rentre avec une notion.
Cette pratique n'est pas anodine : parmi toutes les stratégies du quotidien que vous pouvez mettre en œuvre pour entretenir et optimiser votre mémoire, celle liée aux rencontres fait partie des meilleures. Attention, quand je parle de rencontres, j'entends : culturelles, sociales etc. C'est un fait : votre mémoire se porte mieux quand vous la stimulez par la nouveauté. Sortir de sa zone de confort, tenter de nouvelles "aventures", planifier, s'organiser, se débrouiller : on retrouve tout ça dans le voyage. Je me souviens d'ailleurs de mon tout premier. C'était en 1995 et j'étais déjà "vieux" puisque j'avais 21 ans.
Mon premier "voyage", si on peut parler ainsi, correspond avec mon service militaire. Issu d'une famille modeste, mes parents n'ont jamais eu l'occasion ni la possibilité de me payer une de ces sorties scolaires. Vous savez, les voyages linguistiques. Je voyais partir mes amis pendant les vacances pendant que moi je restais chez moi. Je me suis juré de me rattraper un jour... Et c'est ce que j'ai fait :
Mon premier voyage est donc lié à l'armée : j'étais appelé du contingent à la Base Aérienne 103 de Cambrai. Cambrai : pour être tout à fait sincère, j'avais entendu parler des "bêtises". Mais de là à les situer... J'ai pris une carte : le nord. Ce jour-là, mon sentiment était très partagé. Entre l'idée de partir au nord, lieu qui me paraissait franchement hostile, et celle de le faire seul pour la première fois de ma vie.
Je me souviens très bien de ce jour là : le train, un corail qui mettait une éternité à arriver à Paris. Puis le changement de gare : j'avais pris un taxi. Et ce nouveau trajet vers Cambrai. Mon impression ? Certaines gares me faisaient penser à Germinal. C'était pire que dans mes cauchemars ! Et j'étais en retard. L'inconnu se présentait à moi : arrivé sur place, rien. Je pensais qu'on m'attendrait. Mais non. Il y avait d'autres gars comme moi. Ils semblaient aussi paumés que moi. On s'est débrouillés pour rejoindre la base.
La suite ? La découverte d'une autre vie : celle avec d'autres cultures, d'autres modes de pensées. J'en garde un très bon souvenir. Je sais que ce premier voyage a été déterminant car c'est au cours d'un de ces trajets en train que j'ai découvert la mémoire. Car c'est un fait : voyager, c'est aussi prendre son temps. L'opportunité de découvrir de nouveaux écrits par exemple. Je prends d'ailleurs très souvent les transports ferroviaires : j'aime ce mode de déplacement. En général je suis toujours accompagné d'un bon livre : un roman ou un ouvrage plus didactique. Joindre l'utile à l'agréable.

Voyagez près de chez vous !

Depuis, j'ai fait des tas de voyages : partout en France, pour commencer. J'ai visité toutes les grandes villes et la plupart des régions. J'ai mis les pieds dans tous les départements, y compris Outre-Mer. J'ai d'ailleurs une confidence : je n'ai jamais trouvé à l'étranger ce qu'on trouve en France. Il n'est pas utile, dès lors, d'aller bien loin pour voyager : l'aventure se trouve à côté de chez vous et vous avez certainement dans votre coin des endroits à découvrir : des forêts, des montagnes, des plages, des châteaux, des villes ou villages fortifiés, des particularités géologiques... Il y a tout en France, ou presque. J'aime partir et j'adore revenir dans ma Bretagne natale.
Ici, à Rennes et aux alentours vous avez au choix :
  • la ville en elle-même avec toute son histoire : le Parlement, les différents jardins, le grand incendie
  • la côte avec Saint-Malo et toute son histoire, Cancale et son port
  • la forêt de Brocéliande et toute la légende arthurienne : Merlin l'enchanteur, Lancelot etc.
  • différents châteaux, dont celui de Fougères, très ancien
Vous avez vous aussi, dans votre région, des tas de possibilités vous permettant d'en savoir un peu plus, d'apprendre des notions nouvelles, de rencontrer des personnes. Parfois, même sans prendre la voiture : la ville ou le village où vous résidez a certainement des tas de secrets qu ne demandent qu'à être découverts !

Une série de "grands" voyages

On peut aussi voyager par procuration. Je le fais souvent : des émissions vous proposent de découvrir d'autres contrées plus ou moins lointaines, comme si vous y étiez. Et de mon côté, pour vous servir, je partagerai avec vous dès le début 2017 une série de voyages que je vais entreprendre un peu partout : Hongrie, Cameroun, Italie, Angleterre, Maroc, Chine, Cambodge et pour la France, pour les destinations sympas : la Corse à deux reprises et je retournerai en Martinique. Ici et sur les réseaux sociaux, je vous ferai profiter de ces déplacements de différentes façons. Donc je vous encourage à vous rapprocher de mon compte Facebook : https://www.facebook.com/delourmel.vincent ainsi que de ma chaîne Youtube ou vous retrouverez différentes vidéos.
Vous voyagez ? Quelle(s) destination(s) nous conseillez-vous ?

Vos réactions (2)

Le voyage nous amelior nous rend plus ouvert dans ce monde j'aime beaucoup

par Zora , il y a 3 ans

Bonjour Vincent!
Je penses q est fantastique avoir une enciclopedie dans le cerveau, je vous félicite !
Je ne sais pas pourquoi on n'a pas cette faculté, je fait l effort pour me rappeler, mais on ne peut pas, dite moi q est qui passe avec mon cerveau et merci
Bon journée!

par Visiteur , il y a 3 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Anglais Fanny Mercier

Memoire preparation mentale