Mémoire et motivation

Les automatismes de la mémoire

Comment maîtriser sa volonté

L'auto discipline pour réussir
L'auto discipline pour réussir
BK - source
Une des clés pour atteindre vos objectifs, que ce soit dans l'apprentissage, la mémorisation ou autre est la maîtrise de la volonté. La plupart des études ont en effet montré une clé qui apparaît comme le graal de la maîtrise de la volonté. Une clé qui non seulement vous permet d'être plus efficace, plus performant, mais qui, selon des études très sériuses, diminue également de nombreuses pathologies comportementales et même la violence, la criminalité ! Dans un autre registre, cette seconde clé est à l'origine du succès scolaire et professionnel. Les personnes qui l'utilisent gagnent aussi mieux leur vie que les autres.
Dans une expérience qui a duré 32 ans, des chercheurs de nombreux pays ont analysé un groupe de 1000 enfants Néo Zélandais. Elle démarre le jour de leur naissance jusqu'à leurs 32 ans. On est en plein dans le Truman Show, les caméras en moins. Mais ce qu'il y a de fascinant, c'est ce que cette étude a montré.
Avant de vous révéler l'élément clé dont il est question, vous devez savoir que cette expérience a pris en considération tout un tas de facteurs : le milieu familial, la couleur de peau, les talents naturels de chaque enfant etc. Si ces facteurs ont eu une certaine influence à différents degrés, ils n'ont en rien changé le résultat de l'expérience : d'ailleurs des jumeaux ont été impliqués. Même environnement familial, même éducation. Tous les enfants, devenus adultes, qui on pu activer cette seconde clé sont arrivés à 32 ans avec une meilleure santé, une meilleure hygiène de vie, une vie stable et harmonieuse, un travail plus plaisant et mieux payé et un patrimoine plus élevé. 
A votre avis, de quelle clé s'agit-il ? Il s'agit de l'auto-discipline, c'est à dire votre capacité à diriger consciemment vos comportements dans la bonne direction, ou en tout cas dans la direction de votre choix. La plupart des recherches ont montré que nous privilégions au quotidien le mode automatique : nous sommes sous le contrôle de nos besoins primaires : les envies, les tendances, les habitudes.
Lisez bien : quand vous stoppez une action automatique pour rediriger votre action vers une autre direction, vous êtes en auto-discipline. Quand vous dites « non » à quelque chose, vous passez en mode manuel et vous êtes en auto-discipline. Quand vous voulez manger un biscuit et que vous savez qu'il vaut mieux manger une pomme et que vous choisissez la pomme, vous êtes en auto-discipline. Toutes ces actions automatiques, qui sont souvent faciles, que vous modifiez pour faire autre chose subissent la loi de l'auto-discipline : courir plutôt que regarder la télévision, boire de l'eau plutôt que de l'alcool etc.
L'auto-discipline est ce comportement clé, décisif qui prédomine dans le succès. Et tout ça, c'est bien évidemment du bon sens : si vous privilégiez le système émotionnel, vous privilégiez la facilité, l'automatisme et le résultat immédiat. Si vous activez le système rationnel, vous privilégiez l'effort et donc l'auto-discipline. Tout l'enjeu de la réussite réside donc dans votre capacité à vous auto-discipliner et donc à activer votre système rationnel.
Vous pouvez renforcer et gérer votre motivation. Mais pour développer votre auto-discipline, vous devez vous entraîner. Et pour vous entraîner, vous devez à la fois gérer votre motivation et votre force de volonté.
Le problème c'est que la volonté, c'est comme une batterie : elle se décharge au bout d'un moment. Si vous devez puiser dans votre volonté pour vous auto-discipliner, on revient au point de départ. Au bout d'un moment, la motivation ne suit plus et on abandonne.

Le rôle majeur de la volonté... et ses limites

Dans une étude, des étudiants ont été divisés en deux groupes ; chacun de ces deux groupes était volontairement affamé. Devant eux, il y avait des muffins d'un côté et de l'autre de simples radis. Les étudiants du groupe 1 pouvaient manger des muffins ou des radis, comme ils voulaient. Le second groupe n'avait pas le droit de toucher aux muffins.
Les chercheurs ont bien vérifié que personne ne trichait. Pour le second groupe, il s'agissait d'un vrai combat : comment résister ? Ils avaient le droit de voir et toucher les muffins mais pas de les manger. C'était visiblement très difficile. Mais tous ont su résister.
L'étude a continué : les deux groupes ont reçu un puzzle truqué, impossible à résoudre. L'idée était de mesurer leur force de volonté : combien de temps chaque groupe allait-il persévérer dans la réalisation de cette tâche impossible ?
Il s'est avéré que le groupe 1, celui qui avait eu le droit de manger les muffins, a réussi à tenir 20 minutes contre 8 minutes pour le groupe 2, celui qui avait été privé de muffins.
Les chercheurs l'expliquent très simplement : le groupe 2 avait puisé dans son réservoir de volonté en résistant aux muffins. Et ça s'est répercuté sur une seconde tâche qui demandait à nouveau un effort de volonté. Des tas d'autres études ont mis en évidence ce type de phénomène : sur une période donnée, plus vous mobiliserez votre volonté, plus vous puiserez dans votre réservoir. C'est ce qui se passe par exemple lorsque vous étudiez et que ça vous demande un effort soutenu : au bout d'un moment, vous épuisez votre capacité à fournir cet effort.
Au quotidien, vous devez donc être capable de préserver ce réservoir de volonté qui est unique pour toutes les tâches afin de le réserver aux choses importantes. Que vous ayez la volonté de résister à l'envie de manger un gâteau, de regarder la télévision plutôt que de courir, vous puisez dans le même réservoir : si vous résistez à la télévision, vous allez sans doute ensuite vous venger sur le gâteau, parce que votre réservoir de bonne volonté sera vide.
Il existe cependant des outils, des méthodes pour soit renforcer ce réservoir, soit le préserver et conserver votre capacité à vous auto discipliner. La volonté marche comme un muscle : si vous ne l'entraînez pas, si vous ne vous lancez pas des défis, vous ne progresserez pas. Pour commencer, vous devez comprendre que si la volonté est un réservoir unique, s'entraîner sur une forme de volonté permet de la renforcer d'un point de vue général.
Dans une autre expérience, des chercheurs ont demandé à différentes personnes de s'entraîner soit sur l'exercice physique, soit sur la gestion d'argent soit sur l'apprentissage durant plusieurs semaines.
Au bout d'un certain temps, il apparaissait clairement que les personnes progressaient dans chacun de leur domaine y compris dans celui de la volonté. S'entraîner demandait moins d'effort. Mais ce qui est apparu ensuite était étonnant : les personnes qui s'entraînaient au sport montraient plus de facilité à apprendre ou à gérer leur argent et inversement : les personnes qui s'étaient entraînées à gérer leur argent étaient plus efficaces dans l'entraînement physique et l'apprentissage. L'étude a ainsi montré que l'entraînement dans une discipline favorise notre capacité à s'entraîner dans d'autres disciplines : la volonté progresse. Entraîner sa force de volonté dans un domaine favorise la volonté dans les autres domaines.
Et c'est ça le vrai chemin du changement : s'entraîner à développer des habitudes basées sur la volonté. C'est avec le temps que vous allez progresser et que vous favoriserez tous les domaines. Et ce même si votre motivation est au plus bas : l'habitude de faire, d'agir est la troisième clé
C'est évidemment moins attractif que de dire et vous promettre que vous allez changer en un ou deux jours, mais c'est la vérité : changer, progresser, ça demande du temps pour développer des habitudes. Ce sont ces habitudes qui permettent de préserver votre réservoir de volonté car plus vous avez d'habitudes, d'automatismes et moins vous puisez dans votre charge mentale. Un exemple concret ? Pour apprendre à conduire, vous avez dû répéter plusieurs fois les mêmes gestes pour qu'ils deviennent automatiques : des habitudes. Vous n'êtes pas en train de vous demander à chaque fois comment freiner sinon non seulement ça serait dangereux mais, en plus, ça vous fatiguerait rapidement.
Il ne s'agit donc pas d'une recette magique : pour apprendre à lire vite, vous devez vous entraîner, pour mémoriser vite et mieux vous devez vous entraîner. Pour réussir, vous devez vous entraîner. C'est la solution la plus sérieuse et la plus performante qui existe : travailler un minimum pour développer des habitudes qui vous facilitent le quotidien et votre auto-discipline.

Conclusion

Ce que vous devriez retenir c'est que sans auto-discipline vous ne pouvez pas mettre en œuvre la motivation basée sur le système rationnel qui vous permet de maintenir des efforts sur la durée. Et donc d'atteindre vos objectifs. L'auto-discipline n'est accessible que par la volonté. Et la volonté s'entraîne. En entraînant votre volonté, vous favorisez l'effort d'auto-discipline et donc la motivation basée sur le système rationnel.

Vos réactions (4)

Bonjour Vincent

" Changer, progresser, ça demande du temps pour développer des habitudes ".

Heureusement que cela demande du temps . Imaginons que l'on prenne conscience, subitement, de la totalité de ce qui ne va pas en nous-mêmes, des conséquences, des moyens à prendre tout de suite, pour tout changer, et immédiatement !!!!
Personnellement, il y a longtemps que j'aurais fait une crise cardiaque !

J'aime bien votre manière de procéder, elle est très honnête.


Amicalement

par Michel , il y a 5 ans

Bonjour à vous 2 !
Je viens de visionner la vidéo et tout est devenu LIMPIDE ! Je ne dis pas que j'ai eu le révélation de ma vie mais j'ai enfin compris que ma volonté n'est pas sans fin, comme moi elle s'épuise !
Pensez-vous que la méditation et/ou l'auto-hypnose puissent nous aider à "remplir" notre réservoir?
Merci encore, j'attends la prochaine vidéo...
Carole

par Carole , il y a 5 ans

J'aime beaucoup ce contenu. Je le trouve très rassurant en fait. La volonté c'est comme un muscle, ça s'entraine. Ca m'a fait beaucoup de bien. Finalement, on en revient à la base de tout. On est responsable de sa vie. On a tous les clés en soi.
Rachel

par Rachel , il y a 5 ans

Je viens de comprendre pourquoi je rate tout ce que je fais je n ai aucune discipline! Me rci encore pour ces suggestions.

par Fouzia , il y a 5 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Mémoire et motivation

Les automatismes de la mémoire