Voyage à Dublin

Vous pouvez apprendre toute votre vie

Nourrissez votre mémoire avec... Eric Alard

Eric Alard
Eric Alard
Cette série "Nourrissez votre mémoire avec..." est en rapport avec tout un pan de l'art de la mémoire sur lequel je travaille : cette capacité que nous avons tous d'optimiser notre "structure neuronale" en apprenant de l'expérience des autres. Concrètement : en nourrissant votre mémoire d'idées, de points de vue, de parcours, vous faites marcher vos neurones miroirs : vous vous mettez à la place des autres et vivez leur vie. Belle façon d'apprendre non ? En bonus : vous développez réellement votre mémoire en intégrant des modes de pensée.
J'ai rencontré Eric Alard il y a plusieurs mois maintenant : inscrit sur le site depuis un moment, il avait choisi de suivre la formation "La Roue du Succès" et, depuis, nous avons beaucoup sympathisé. En même temps, si vous le croisez un jour, avec ses 1m90 et ses quelques kilos de muscles, vous avez plutôt envie d'être en bon terme avec lui !
Eric est un personnage hors-norme avec un parcours hors-norme : champion de Bobsleigh, il a eu l'occasion d'entraîner des équipes nationales, y compris l'équipe de France, en vue des Jeux Olympiques. Lui-même a participé aux jeux d'Albertville et de Nagano suite à ses différents titres en championnat du monde.
Dans l'interview ci-dessous, tournée l'an passé, Eric expose son parcours de sa vie de sportif à celle du management en entreprise : comment un entraîneur de haut niveau transfère ses compétences à celui de l'entreprise ?
Pour suivre Eric : https://activtalent.fr/
montage
suivez gratuitement 
et sans inscription
mon cours complet 
pour développer 
une mémoire exceptionnelle

Vos réactions (4)

Je ne veux pas douter de sa sincérité, mais combien d'athlètes tiennent ce langage? Le sport est devenu une question d'argent, même beaucoup, et le fait que les fédérations s'en fassent autant est devenu un métier de profiteurs o๠le sport n'a plus sa place. Et toute cette incitation à suivre comme des moutons de Panurge, je trouve tout celà lamentable. Et tous ces jeunes ",stimulés" pour y arriver,ne doit-on pas parler de délit? Est-ce encore du sport? Anne.

par Anne RAUIS , il y a 7 ans

Bonjour Anne,
L'argent dans le sport à eu du bon.... Mais aussi du mauvais, comme vous le soulignez.

Je tiens ce type de discours peut être parce que le sport que j'ai pratiqué, le bobsleigh, ne génère pas beaucoup d'argent. Durant toute ma carrière sportive, j'ai été militaire de carrière avec un statut "sportif de haut niveau". Mon travail militaire était principalement de représenter les armées durant les compétitions internationales.

Début de carrière à 1200 euros et, après 16 ans, 1700 euros. Je ne me suis jamais plaint car j'estime avoir eu de la chance. mais, on est loin des sommes qu'on peut lire dans la presse.

Après, il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même panier.... Ou prendre exemple sur certains sports dérivants....

Beaucoup d'athlètes ne gagnent pas plus que ce que j'avais... D'autre très bons tournent autour de 10 000 euros / mois. C'est beaucoup, je le conçois, mais ça ne permet pas non plus une vie de nabab avec voiture de luxe, maison, etc...
Après, vient aussi la,question de savoir ce que l'on a appris de cette vie de sportif de haut niveau très enrichissante. J'ai, pour ma part, vécu des choses exceptionnelles... Qui ne valent d'être vécues que si elles sont partagées ;-).
Je m'en sers donc dans la vie de tous les jours, professionnelle comme personnelle, en essayant d'insister sur des valeurs fortes du sport :
- esprit d'équipe.
- motivation.
- gestion du stress.
- définition d'objectifs.
- etc...

Anne, il existe encore de bons et beaux sportifs qui peuvent vous inspirer... Il suffit seulement que vous trouver lequel ;-).

N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.

Sportivement.

Éric.

par Eric ALARD , il y a 7 ans

Bonjour Eric.

Merci pour cette interview passionnante. C'est un plaisir d'avoir un témoignage de première main d'un tel parcours.

J'ai beaucoup aimé l'importance que tu donnes aux valeurs qui sous-tendent ta pratique sportive et professionnelle.
Je suis aussi compétiteur, et c'est vrai qu'il est rare de faire un bilan précis après une victoire. On a plutôt tendance à profiter du plaisir d'avoir gagner.
C'est une nouvelle bonne habitude à mettre en place.

A bientôt.

Cyril

Ps: j'ai découvert ton site ordisport il y a 2 semaines. Il est vraiment très bien, félicitations.

par Cyril MAITRE , il y a 7 ans

Bonjour Eric,
J'ai moi-même été gymnaste de haut niveau et je te rejoins dans ta démarche.
Je suis aussi par par la phase entraineur.
J'ai aussi formé à la préparation mentale, et j'ai suivi des sportifs en préparation mentale.
Merci pour cette interview
a bientôt
Luc Mister-no-stress

par Luc , il y a 7 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Voyage à Dublin

Vous pouvez apprendre toute votre vie