Pourquoi oublie-t-on ? Les ravages de la courbe de l'oubli

La Réunion : l'île intense

Comment apprendre une langue étrangère

Apprendre une langue étrangère
Apprendre une langue étrangère
Nicolas Raymond - source
Parmi toutes les attentes de la mémoire, la capacité de mémoriser une langue étrangère est l'une des plus fortes. Le 21ème siècle est celui de la communication, de l'information, des échanges, de l'internationalisation : qu'on aime ou pas, il faut bien se rendre à l'évidence, car c'est une réalité, nous sommes à l'ère de la mondialisation.
Le pari est simple : entre deux personnes, celle capable de maîtriser une ou plusieurs langues étrangères aura un réel temps d'avance, une vraie plus-value. En bref, restez dans votre petite zone de confort et vous avez de forte chance de passer à côté de nombreuses opportunités. Ouvrez-vous au monde, aux cultures extérieures et vous progresserez à tous les niveaux.
Au collège et au lycée, j'ai eu la chance de pouvoir étudier l'anglais, comme bon nombre de personnes, mais aussi l'espagnol et, plus tard, le portugais. Dans le cadre de mes différentes activités, je suis amené à échanger en anglais et en espagnol. Et vous savez ce qui me fait le plus défaut ? Le vocabulaire. Le vocabulaire, ces mots qui, à eux seuls, me permettent de me faire comprendre, est ce qui me manque ; ça n'est pas la grammaire, ça n'est pas la volonté, ça n'est même pas l'accent : ce sont les mots de vocabulaire.
Imaginez : vous arrivez dans un pays étranger. Si vous êtes capable de prononcer : "faim", "soif", "loger", "perdu", ou encore "téléphone" vous avez déjà la capacité non seulement de créer un contact mais aussi de vous faire comprendre rapidement.
Car c'est bien là tout l'enjeu de savoir parler une autre langue : se faire comprendre. Alors, bien évidemment, il est utile de savoir formuler une phrase. De parler correctement. Mais là où, pour la plupart, on se trompe, c'est sur la finalité : se faire comprendre avant tout.
J'ai un profond regret : j'ai passé plus de 8 ans à apprendre l'anglais à l'école et je ne sais pas toujours trouver les mots qui, normalement, devraient être appris. Des mots courants, de ceux qui me permettraient de me faire rapidement comprendre.
Les enseignants attachent beaucoup d'importance à la grammaire. Mais, comme de nombreux experts, je pense qu'on fait les choses à l'envers. Connaître la grammaire, c'est un peu comme apprendre à conduire dans un livre : on comprend tout, c'est logique, mais ça ne sert pas à grand chose : d'un côté il manque des mots pour utiliser cette grammaire. De l'autre il manque la voiture pour conduire. Inversement, si vous apprenez d'abord le vocabulaire, vous pouvez vous en servir immédiatement sans grammaire. Si vous démarrez une voiture, vous pouvez commencer à l'utiliser. Dans les deux cas ça sera rudimentaire, on est bien d'accord. Mais au final, vous serez efficace tout de suite. Il vous reviendra ensuite de parfaire vos connaissances ou compétences.
Cambridge University Presse 2001, p.17
Cambridge University Presse 2001, p.17
Le saviez-vous ? Connaître et comprendre 1000 mots d'une langue vous permet de la comprendre à 80%. L'université de Cambridge a publié cette étude il y a quelque temps :
Alors que les choses soient claires : je ne connais pas de méthode "miracle" qui vous permette de devenir bilingue sans effort et en un temps record. Je pratique le plus souvent possible l'anglais et je peux vous garantir qu'une fois que vous avez les bases, le seul moyen de parler une langue, c'est de s'en servir. Pourquoi ? Parce que tout simplement le langage fait partie des procédures, des connaissances dites "implicites" : vous devez être capable de parler sans (trop) réfléchir ; il faut à un moment donné que ça vienne naturellement.
Alors que les choses soient claires : je ne connais pas de méthode "miracle" qui vous permette de devenir bilingue sans effort et en un temps record. Je pratique le plus souvent possible l'anglais et je peux vous garantir qu'une fois que vous avez les bases, le seul moyen de parler une langue, c'est de s'en servir. Pourquoi ? Parce que tout simplement le langage fait partie des procédures, des connaissances dites "implicites" : vous devez être capable de parler sans (trop) réfléchir ; il faut à un moment donné que ça vienne naturellement.
Il existe toutes sortes de méthodes : j'en ai testé des tas. La quasi totalité sont très bien, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Mais souvent, elles se veulent trop complètes... et donc complexes, notamment pour le débutant. Je ne suis pas prof de langue, j'enseigne l'art de la mémoire. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'un apprentissage, stocké en mémoire à long terme, demande nécessairement du temps... mais qu'idéalement ça ne doit pas vous prendre trop de temps. Je m'explique : la formule idéale est un peu tous les jours sur un temps suffisamment long avec des révisions régulières, surtout dans le cas des langues.

1000 mots : oui, mais comment ?

L'idée de se focaliser sur les seuls mots m'a tout de suite séduit : d'une part ça reste facile d'accès et d'autre part on peut mettre en place une progression. L'idée n'est évidemment pas de devenir bilingue avec 1000 mots de vocabulaire mais de progresser vers cet objectif. Pour moi, c'est vraiment l'étape n°1. L'enjeu, c'est de garder une certaine rigueur quotidienne : prendre 5 minutes par jour par exemple pour s'y consacrer. Que diriez-vous par exemple d'apprendre chaque jour 5 mots nouveaux ? Est-ce que ça vous paraît insurmontable ?
Vous ne devez pas vous sentir seul(e) : il faut que, chaque jour, une alerte vous incite à continuer votre apprentissage. Le matin, idéalement. Vous devez pouvoir agir de votre ordinateur, tablette, mobile : si vous prenez les transports en commun, c'est un excellent moyen d'optimiser votre temps. Vous devez accéder à des audios de qualité : les mots doivent être prononcés par des personnes dont c'est la langue maternelle.
5 mots par jour, avec des révisions régulières, ludiques et interactives : vous pouvez passer en revue 1000 mots en l'espace de 6 mois. Et ce, de façon relativement confortable : sans trop d'effort (mais un peu quand même, il ne faut pas rêver) et très progressivement.
Comment ensuite parler couramment ? Par la pratique évidemment. Je ne peux que vous conseiller de visionner des films en VO par exemple, ne serait-ce que pour favoriser l'écoute. Mais ça ne suffira pas : écouter, ça n'est pas pratiquer. Vous pouvez très bien parfaitement comprendre une langue étrangère mais ne pas savoir la parler. Le problème vient du système articulatoire : eh oui, parler une langue ne se limite pas à la mémoriser, il faut aussi engager la prononciation et donc certains muscles : on est vraiment dans la procédure... donc la répétition, l'utilisation régulière. Vous devez aussi accepter de faire des erreurs, de "baragouiner" au départ. C'est nécessaire. Un bébé ne prononce pas très bien ses premiers mots. C'est normal. Vous êtes une peu dans la même situation au départ.

Quelle(s) méthode(s) ?

Dans un des commentaires, quelqu'un suggère d'utiliser la méthode des lieux (LOCI) pour mémoriser des mots de vocabulaire. Attention, on prête de nombreux "pouvoirs" à la méthode des lieux mais il ne s'agit pas de stratégies de mémorisation. Il s'agit de stratégies de récupération ; historiquement ces outils permettent de récupérer des idées clés qui jouent le rôle d'indices récupérateurs. Se servir d'un trajet pour une langue consisterait à optimiser la récupération des mots... qui sont donc appris. Bref, de mon point de vue, ça n'est pas une approche très intéressante : je ne vos pas l'intérêt d'énumérer une liste de mots de vocabulaire. Dans le cadre d'une langue je veux m'exprimer, pas retrouver une liste de mots. La méthode des lieux est en revanche adaptée à la récupération d'idées clés afin de déclencher des souvenirs plus approfondis : c'est une méthode d'organisation et de récupération, pas de mémorisation à proprement parler.
Je ne donnerai pas d'avis ici sur les méthodes existantes : encore une fois, celles que j'ai pu tester sont bonnes et je pense qu'il ne faut pas avoir peur d'en essayer plusieurs même en même temps. Par contre, il n'y a pas grand chose pour les personnes qui veulent commencer en douceur. De mon point de vue, l'acquisition des 1000 mots les plus courants est une excellente entrée en la matière.
Et vous, combien de langues parlez-vous ? Quel(s) problème(s) rencontrez-vous ?

Vos réactions (30)

Écrire un commentaire

bonjour!
Je suis Abbes, j'ai presque 43 ans et j'ai étudie l'informatique à l'université. Maintenant j'apprends l'allemand à l'université, et je suis en 2ème année Master.
j'ai un grand problème de Mémoire, à retenir les verbes, le vocabulaire... Que faire?

par Abbes , il y a 6 ans

J'ai remarqué qu'il est intéressant de voir que des personnes peuvent parlées plus d'une langue. Mais le problème d'apprentissage et la maitrise est de parler quotidiennement cette langue.
Que faire si nous sommes seule avec soi-même?
Merci

par Christine , il y a 6 ans

SALUT VINCENT,en voila une bonne idée .Pour l'allemand dans la famille o๠je vais ,ils comprennent mon negerdeustch(petit nègre)et du coup je veux toujours apprendre du "couramment" je vois bien que quand je change de coin ,ils me comprennent mais après avoir répéter 2 fois ma phrase, mais si je parle un peu c'est que j'ai horreur que l'on ne traduise pas exactement ce que j'ai dit (la 1ère fois je ne parlais pas un mot ,j'ai senti que l'interprète n'était pas juste dans le sens que j'avais dit ,je la remercie car cela m'a "boustée" et sur les nappes papier j'ai appris le vocabulaire sur le tas ,avec un petit bouquin marabout j'ai survolé des phrases mais n'ayant plus le temps ,je veux reprendre sérieusement pour parler couramment j'ai ce qu'il faut mais je recommence toujours au début )
L'anglais idemm mais là c'est l'anglais d'école ,et avec les polonais je parle (baragouine)anglais ,l'espagnol après quelques heures dans le milieu les phrases de l'école me reviennent, mais mon rêve :parler couramment. ALORS si il y a un truc youpi !Christine (87)

par Christine ABBADIE , il y a 6 ans

Bonjour et merci Vincent pour le sujet sur l'appentissage de la langue. Ma question est: Comment faire de l'intonnation juste dans une langue étrangère sans dire de bêtises?

Simplice AHOUANSOU

par Simplice , il y a 6 ans

Les méthodes d'apprentissage à l'école ne peuvent faire de miracle, n'oubliez pas que ils sont à 26 au moins par classe! Vous imaginez le challenge pour les profs. Et le vocabulaire, c'est ce que les élèves refusent d'apprendre sauf ds le privé o๠les parents payent donc forcent leur gamin à apprendre. Parce que tout est question de volonté dans l'apprentissage d'une langue étrangère. Pr l'intonation, suffit de regarder des videos et répéter, j'appelle ça faire le perroquet, c'est très efficace. Les méthodes ont bien changé au collège Vincent.Beaucoup de vocabulaire, communication, compréhension orale etc...mais encore une fois à 26 voire 30...

par Marie , il y a 6 ans

Bonjour, c'est la prononciation et l'intonation. Et dans certaines langues (allemand, latin)en plus c'est les déclinaisons et surtout la manière de les utiliser (le fameux :Rosa,rosa,rosam,rosae,rosae,ro­sa, rosae,rosae,rosas,rosarum, rosis,rosis) Merci Brel...

par Christian , il y a 6 ans

bonjour Vincent moi j'apprends l'anglais perfectionniste pour mon daeu et mon métier de receptionniste je progresse mais pour mon daeu j'ai quelque difficulté pour le temps des verbes. C'est vraiment un sujet intéressant par contre comme bouquin il faut s'inspirer d'english grammar in use qui est formidable en attendant de rencontrer les gens anglophones ou qui parles la langue que l'on souhaite apprendre. Ce qui est le cas pour moi car je souhaite en apprendre plein d'autre après la réussite de mon daeu.

par Marie ARSAC , il y a 6 ans

Bonjour,
Pour ma part, je parle l'anglais et l'allemand (en plus du français bien sûr).
Et, je suit tout à fait d'accord avec Vincent.... Le plus important est le vocabulaire... et 1 000 mots sont suffisants.
Les étrangers vous pardonneront vos fautes de grammaire... et vous, vous serez beaucoup plus confiant si vous avez du vocabulaire pour vous exprimer.
Cordialement.
Eric

par Eric ALARD , il y a 6 ans

Bonjour à tous,

Sujet très intéressant, cependant je me pose une question.
Pouvons-nous savoir si cette étude a été réalisée sur des sujets occidentaux,
parlant d'origine une langue latine dont il maitrise les constructions de phrases.
Et l'appliquant sur une autre langue latine ? (dont les schémas de construction de phrases son similaires ?

Il me vient à l'esprit l'idée d'un Asiatique qui voudrait apprendre le français, ou inversement.

Pensez-vous réellement que cette méthode puisse être appliquée sur un occidental qui voudrait apprendre le Chinois, le Japonais, ou l'Arabe littéraire ?
Bonne journée a tous

Benoit. T.

par Benoit TUFFERY , il y a 6 ans

Bonjour,
J'ai pour ma part découvert une méthode pour l'apprentissage de vocabulaire utilisant la méthode des lieux et qui me semble très efficace (j'avoue ne pas l'avoir testée moi même).: www.potiondevie.fr/ville-preferee-expert-langues/

par Luc MAZON , il y a 6 ans

Bonjour Vincent

ça c'est le sujet préféré d'un grand dyslexique :-)

Imagine que j'apprenne 10 mots par semaine et que je m'entraine à les utiliser le plus possible ou à les retrouver dans des vidéos ou dans des textes sur le web.

Si je fais le compte cela devrait me faire 520 mots en une année. Je vais être franc, j'en suis très loin et j'en rigole à chaque fois (il est vrai que cela fait 54 ans que je vis avec ma dyslexie alors je peux en rire).

Redevenons sérieux. Je passe à la semaine 2 ou je vais compléter la liste des 10 premiers mots par 10 autres. Et bien au fur et à mesure que j'apprends les 10 mots suivants ils poussent les autres dehors comme si la boite ne pouvait pas contenir plus de X mots. c'est quand même rageant.

Alors si quelqu'un connait une ou des techniques pour agrandir la boite pour y mettre les mots je suis preneur ;-).

Amicalement Christian

PS : Je cherche une personne de nationalité anglaise ou américaine, qui est dyslexique et qui a eu de cours de soutient, car je pense que c'est une piste à suivre pour mon cas.

par Christian MAINGRET , il y a 6 ans

Bonjour,
Pour ma part, je ne parle que français après 8 ans d'anglais scolaire! Je ne retient pas le vocabulaire! j'ai beau le répé ter...j 'ai remarqué que je retenez mieux en prenant des phrases simples dur dur l'anglais

par Theophile , il y a 6 ans

Voici mon experience :
Je me suis mis à réapprendre l'anglais depuis 2 ans, parce que mon fils en 4ème commençait à me dépasser , cela me vexait.
C'était aussi ma 2ème langue vivante après l'allemand. J'écrivais par contre tres bien l'allemand mais je ne l'ai que tres peu parlé.
Et à chaque fois que je veux parler anglais c'est un mot d'allemand qui me viennait au début.

Je suis d'accord avec Marie : l'enseignement a changé : mon fils est actuellement en 2nd et peut prendre des options pour avoir des cours d'histoire en Anglais, sans être dans une école internationale.
Mais être à 26 dans une classe, on comprend mais on ne le parle pas très souvent.
Apprendre du vocabulaire est fastidieux surtout si on le rattache à rien.

Pour ma part j'ai trouvé des sites pour le parler via skype avec des locaux, qui veulent aussi apprendre le français : c'est un échange.
Et c'est gratuit ! ( verbling/conversationexchange¦) c'est Fabien qui me les a envoyé ( merci Fabien !) www.astuceslangues.com/anglais-fabien-snauwaert/

Mais pour bien progresser, il faut le travailler entre 30mn à 1h par jour, sinon on perd : courbe de l'oubli !
Il faut utiliser son temps perdu dans les transports par exemple.
Voir aussi les conseils sur le site busuu :
Essayer d'associer chaque mot ainsi que son sens à une histoire visuelle ou une image
N'apprendre que qq mots par jour, plutôt qu'une grosse liste
Essayer d'utiliser au moins 15 fois les nouveaux pour bien les ancrer ds la mémoire.

Autre chose tres importante : on comprend tjs mieux que l'on ne le parle.
Il faut aussi travailler sa phonétique.
Quant au word stress, l'apprentissage est plus long pour moi.

Le petit logiciel Anki peut être une solution pour éviter la courbe de l'oubli, les flash card aussi ( vocbox).
J'ai aussi tjs un petit carnet avec moi pour noter un mot nouveau.
Je n'ai pas la chance d'avoir un gros débit, donc je ne peux pas recevoir la TV ( anglaise) via ma box : le site filmon est une solution.
www.anglaiscours.fr/Conseils-pour-ameliorer-son-anglais/ ( merci Alban !)

Je recommence seulement à réapprendre la grammaire.
Elle n'est pas très importante au début : c'est un prof d'anglais qui le dit ! ( merci Jonathan ! )
anglais-facile.com/

Je suis tjs curieux de voir les méthodes des autres pour mieux apprendre le vocabulaire.
En prenant les cours de Vincent, je pensais aussi à améliorer ma vitesse d'apprentissage.

Pascal

par HUET PASCAL , il y a 6 ans

Bonjour, Vincent,
Je partage complètement tes dires. Je veux citer le cas d'un homme que j'ai connu et qui parlait 6 langues couramment! En fait, cet homme était totalement analphabète mais sa vie (un vrai poème), faite de mille métiers, l'avait amené à côtoyer, journellement, beaucoup de personnes de langues différentes et à être obligé de "se débrouiller" -dixit lui-même- pour travailler. Il parlait le français, bien sûr, l'anglais, l'espagnol, le portugais, l'arabe et le grec! En fait, il avait développé une énorme capacité de mémorisation. Un peu celle que développait nos anciens qui, ne sachant pas lire ni écrire, était capable de conter n'importe quelle histoire complexe. C'est, je crois, toujours le cas dans les sociétés de transmission orale.
De plus, il suffit de voir la vitesse à laquelle des asiatiques apprennent notre langue. Ils n'ont jamais fait d'étude pour la plupart! Alors, peut-être est-ce un blocage provoqué par l'école qui veut faire des spécialistes au lieu de faire des passionnés. Et je crois aussi que l'éducation que l'on donne aux enfants contribue à ce blocage.

par Armand , il y a 6 ans

Bonjour,
Jesuis d'accord avec vous, même s'il m'est arrivé de m'exprimer par gestes, ce que je ne puis admettre, c'est de
voir que maintenant ce qui est de mode c'est d'infiltrer des
mots étrangers surtout l'anglais au franç ais.pour finir les gens parleront charabia.En ce qui me concerne, après l'école
sans parler et refermer ses livres, celà s'oublie. J'ai "appris "l'espagnol par assimil ce qui fut assez facile
c'est dans le même régistre. Mais en ce qui concerne le neerlandais, inutile, je ne retiens pas.Quant aux accents...
Mais parler petit nègre ça peut aider parfois et faire sourire, ce qui amène de l'amabilité, mais vous avez raison
le vocabulaire est important, même et surtout en français
quand on est francophone. Anne.

par Anne RAUIS , il y a 6 ans

oui les langue etrangére pour les etudier cela veut dire profit pour soit et une clé passe partout c est vraiment trés intéréssant comme moi par exemple je parle 04 langue mais je chérche encore pour parler plusieure je suis entreint d apprendre la langue russe et allmande aprés cela celon mes moyens je chérche encore plus ..par ce que si on parle sa langue onse sent pas étrander dans son payé ..merci M Vincent delourmel .

par Nasser MEDDOUR , il y a 6 ans

Bonjour, moi je voudrais savoir comment faire pour avoir la facilité de s exprimer oralement avec une langue étrangère ou officielle

par Hamidou Saleh , il y a 6 ans

Désolé, petit problème technique. Donc re bonjour à toutes et tous. La toute première chose à posséder pour entamer l'apprentissage d'une langue étrangère c'est : LA MOTIVATION. Il faut réellement désirer apprendre la langue et non pas seulement le faire par obligation. Concernant la mémoire, Vincent le dira mieux que moi, il faut la travailler tous les jours. Je pense que Vincent est a même de vous éclairer et de vous proposer une méthode fiable. Quant à une méthode d'apprentissage de langue à conseiller, je suis en train d'en expérimenter une qui donne de très bons résultats, à mon sens. Il s'agit de MosaLingua qui fonctionne sur les mobiles et les tablettes. Elle permet, entre autre, de travailler le vocabulaire tous les jours avec un programme de mémorisation planifié dans le temps afin que le vocabulaire soit enregistré dans la mémoire à long terme. Voilà ma petite contribution. Have a good day!

par Jean-François , il y a 6 ans

Voici le lien : www.mosalingua.com

par Jean-François , il y a 6 ans

Bonjour Vincent,
Il y a près de 20 ans, j'ai fais mon service national comme coopérant en Italie. A l'époque, j'avais utilisé une méthode sur cassette mais ce qui m'a surpris en arrivant dans le pays c'était l'impression que les gens parlaient très vite. Je suppose que mon cerveau traduisait en italien au lieu de penser directement dans la langue. Ce qui m'a beaucoup aidé sur place c'était de regarder la TV et en particulier les pubs. Après près de deux années passées en immersion en Italie, j'étais bilingue : je faisais des traductions d'ouvrages de maintenance sur les grues de chantier et je servais d'interprète quand des collègues français venais dans la filiale italienne.L'immersion me semble donc la meilleur méthode pour apprendre à penser dans une langue.

En ce qui concerne l'anglais, je suis sensé l'avoir appris à l'école mais comme je l'ai peu pratiqué j'ai du m'y remettre récemment avec la lecture de documents informatiques en anglais; J'écoute également des audios de formation sur la mémoire (Harry Lorraine ou Dominique O Brien). Récemment je suis tombé sur un ouvrage de Ramon Campayo qui fut champion du monde de mémoire o๠il promettait d'apprendre l'anglais en 7J. Vincent en avez vous déjà entendu parlé ?L'ouvrage est en espagnol une autre langue apprise pendant ma scolarité et que j'arrive seulement à déchiffrer. Il y a 3 ans j'avais tenté d'apprendre l'Allemand avec une méthode de Michel THOMAS mais faute de temps j'ai abandonné. C'est une méthode originale basée uniquement sur l'écoute sans avoir rien à mémoriser par cœur. C'est la méthode elle même qui déclenche la mémorisation.
Plus récemment j'avais regarder un cours de mémorisation en anglais écrit par un russe (GSM pmémory) qui propose plusieurs chapitre sur l'apprentissage des langues le Russe et le Japonnais sont donnés en exemple . C'est intéressant car se sont des langues qui utilisent un alphabet non latin.Cependant cette méthode me semble demander beaucoup de travail.Vincent en avez vous déjà entendu parler ?

par PASCAL PICAVEZ , il y a 6 ans

Bonjour
Je suis totalement d'accord avec vous, Vincent. Je ne parle que le Français. A l'école, comme tout le monde, j'avais essayé d'apprendre deux langues ( anglais, espagnol ).
Résultat navrant !!
Plus tard, j'ai essayé à nouveau avec différentes méthodes : il est vrai que je progressais, alors, pourquoi, au final, cela ne fonctionnait pas ?
Tout d'abord parce que les occasions de parler anglais, par exemple,n'étaient pas fréquentes ( c'est tous les jours qu'il faudrait parler ! ),
ensuite, je doute qu'à mon age ce soit sérieux de s'y remettre !! J'ai tout de meme 62 ans...
Mais avec Vincent, on ne sait jamais, car je reconnais qu'il fait des miracles .
Alors, s'il y a un moyen de procéder, je suis partant, à condition qu'il y ait des possiblilités fréquentes de s'exprimer.
Surtout si 1000 mots suffisent !!!!
J'attends donc avec une certaine impatience la réponse de Vincent ou de quelqu'un d'autre.

Merci d'avance

par Michel , il y a 6 ans

SALUT VINCENT,Je touve que cela est vraiement interes... si on arrive a maitriser au moins 15 mots par mois,on aura assez de mots pour se faire ettendre et comporendre,donc j'aimerais a ce que tu fasses une liste des mots les plus courants que l'on puissse utiliser en anglais pour moi s'il te plait,car j'apprends l'angalis maintenant.

par Elvariste , il y a 6 ans

Bonsoir Vincent

Que pensez-vous de la méthode proposée par Fabien ?
J'ai vraiment envie de l'acheter; quel est votre avis ?
Avez-vous encore mieux à proposer ?
J'ai vraiment envie de m'y remettre, non pour voyager, mais pour lire ,écouter des émissions anglaises et pour quoi pas rencontrer des anglais ?

par Michel , il y a 6 ans

Bonjour à tous !
Merci pour vos commentaires : pour y répondre, je vais carrément publier un nouvel article !

par Vincent DELOURMEL , il y a 6 ans

je suis francophone de la belgique vivant dans un territoire nerlandophone (flamand), j'ai appris le néerlandais il ya de cela 4 ans mais plus tard je me suis rendu compte que j'avais d'énormes difficultés à communiquer.pour y rémedier, je devais changer de milieu- quitter celui de francophone et intégrer activement celui de flamand: club, sport, boulot... pour améliorer le néerlandais parlé.

par Alain NDUDI NDUDI MAMBOMA , il y a 6 ans

Bonjour,
J'ai déjà deux langues maternelles, le français et l'espéranto et j'apprends l'allemand et l'anglais au collège. Je n'ai pas de problème :-).

par Amy , il y a 6 ans

salut à vous vincent delourmel .s'il vous plait ne me negligez pas , je suis jonas , je suis AFRICAIN , j'avais de serieux problèmes pour apprendre mes cours car je me masturbais beaucoup.j'ai lu dans un bouquin que la masturbation agissait sur le cerveau et provoquais l'oubli , si bien que je ne gardais rien de tout ce que j'apprenais .Dans le desespoir , je me suis mis à chercher comment optimiser ma memoire car je rappelle que je suis etudiant .C'est ainsi qu'un jour en fouillant sur le net , j'ai decouvert votre nom , et j'ai telecharger et lire un de vos livres sur les 10 secrets de votre memoire . A cet instant , j'ai commencé à reprendre confiance en moi. ma première question est comment faire pour retenir des dates de naissance et d'aniversaire et autres car je ne sais pas comment utiliser la table de rappel pour y arriver , bien que je connaisse par coeur les 100 mots de cette table. ma deuxième question , ne la trouvez pas louche mais c'est de demander la solution pour vaincre à tout jamais la masturbation . merci d'avance .

par Jonas , il y a 6 ans

d

par d , il y a 2 ans

Je pense que le problème avec les langues (surtout à l'école) c'est la façon dont on s'y prend pour les enseigner.
En effet, quand on y pense en cours c'était toujours la même chose : grammaire pendant 45 minutes et des listes de voc à apprendre pour le cours suivant.

Alors qu'une langue et surtout l'anglais, ce n'est pas du tout ça. Une langue c'est avant tout de la communication et de l'écoute.

Pour apprendre l'anglais (ou n'importe quelle autre langue), je ne conseille qu'une seule et unique chose : prendre du plaisir.
Après, c'est évident qu'il faut certaines bases de vocabulaire, mais ça ne sert à rien d'apprendre des listes hyper longues tous les jours.

Pour le vocabulaire, ce qui marche c'est répéter - répéter - répéter et encore répéter.
Je pense que le mieux c'est d'essayer d'apprendre 10 à 20 mots par jour grand max tout en s'efforçant de les revoir plusieurs fois dans la journée, semaine et mois jusqu'à ce qu'ils soient ancrés.

Si vous êtes intéressés par l'apprentissage de l'anglais, voici d'autres ressources qui pourraient vous intéresser :
- www.ispeakspokespoken.com/les-3-meilleures-methodes-pour-apprendre-langlais/
- www.ispeakspokespoken.com/30-series-apprendre-progresser-anglais/

Bon apprentissage !

par iSpeakSpokeSpoken , il y a 2 ans

Exactement ! Après avoir été prof d'anglais pendant 4 ans à l'Education Nationale, je peux vous assurer que les programmes ne prennent pas assez en compte la problématique de la mémorisation. Plutôt que de consolider les fondamentaux de la langue anglaise (ou autre), les programmes nous poussent à développer un catalogue de compétences qui ne correspondent pas au niveau des élèves et ne permettent pas de développer leur intérêt.

En conséquence, après plusieurs années d'apprentissage des langues, les élèves de lycée ne sont toujours pas en mesure de retenir les mots essentiels et les notions grammaticales de base. Ce qui leur manque, c'est une vraie méthode de travail. C'est-à-dire une méthode progressive et non pas brutale comme le tout par cœur : il en est question ici : sur-le-bout-de-la-langue.com/comment-apprendre-anglais-rapidement/ , c'est une méthode structurée et à la portée de tous qu'il conviendrait d'enseigner aux élèves.

par Polo , il y a 7 mois

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Pourquoi oublie-t-on ? Les ravages de la courbe de l'oubli

La Réunion : l'île intense