Les premiers souvenirs

Le toucher

Comment faire abstraction du bruit

Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous étiez en soirée, en cocktail par exemple, au milieu d'un groupe, ou même lors d'un concert où il y a beaucoup de bruit, vous étiez capable de faire abstraction de ce bruit pour converser avec une autre personne.
C'est en 1953 que le chercheur anglais Colin Cherry s'est intéressé au phénomène. Il a demandé à des sujets d'écouter deux messages à la fois. Dans ces conditions, il paraît impossible de percevoir efficacement ces messages. Cependant si on demande aux sujets de se focaliser sur l'un des messages, ces derniers parviennent à l'entendre sans problème. C'est grâce au mécanisme de l'attention sélective qui permet de faire abstraction du message parasite. C'est ce qu'on a appelé l'effet cocktail.

Retenez

  • Votre cerveau est capable d'isoler une information au bénéfice d'une autre
  • C'est Colin Cherry qui a le premier définit le principe de l'attention sélective
  • On appelle ce principe l'effet cocktail
Laissez votre commentaire ci-dessous :

Vos réactions (1)

On parle aussi d’effet cocktail, quand le niveau sonore dans une assemblée augmente progressivement parce que chacun doit parler plus fort pour se faire comprendre. Ce phénomène est d’autant plus fort et rapide si des boissons alcoolisées sont distribuées. La sélection dont vous parlez est aussi utilisée par les radioamateurs pour sortir un message verbal ou en morse noyé dans un bruit de fond supérieur au signal. Il existe des techniques pour développer ces facultés.

par Atomium33 , il y a 2 mois

Merci pour la précision !

par Vincent Delourmel , il y a 2 mois

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Les premiers souvenirs

Le toucher