Les 3 piliers d'une bonne mémoire

Et maintenant ?
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir les 4 activités que vous pourriez mettre en œuvre pour entretenir et développer votre mémoire au quotidien :
icone arrow down circle 21b03

La mémoire ? Une faculté d'abord !

La mémoire n'est pas un organe, ni un muscle. C'est une faculté, au même titre que le langage par exemple. On ne muscle pas une faculté : on l'optimise, on la développe. Par l'usage, les stratégies, l'entraînement.

C'est, en revanche, une faculté qui dépend d'un organe que vous connaissez bien : le cerveau. Or, le cerveau, pour qu'il fonctionne bien, demande une certaine hygiène de vie. Car, à lui tout seul, il consomme 25% de l'énergie quotidienne. En prendre soin a pour effet simple de favoriser toutes les activités cognitives que sont l'attention, la concentration, le raisonnement, et bien évidemment la mémoire.

Quels sont ses besoins ?

Le cerveau a besoin d'eau

Le tissu cérébral, qui compose votre cerveau est constitué à 80% d'eau. Une bonne hydratation, régulière est donc nécessaire. Boire un verre d'eau toutes les 45 minutes peut être un rituel simple à adopter.

Le cerveau et la mémoire se structurent durant le sommeil

Vous l'avez déjà remarqué : lorsque vous êtes fatigué, il devient compliqué de se concentrer. Donc de mémoriser. Bien dormir est nécessaire. On dit d'ailleurs que le sommeil est le ciment de la mémoire. Au cours du sommeil, les connexions se réorganisent de façon à permettre un maximum de performance.

Vous pourriez privilégier une routine horaire en adoptant un coucher à une heure précise et un lever à une heure précise là aussi.

L'activité physique améliore le cerveau

Le sport permet une meilleure plasticité neuronale mais pas seulement. Ainsi, les connexions se renforcent et on remarque également une amélioration de la neurogénèse : c'est ce processus désormais bien connu qui permet au cerveau de se régénérer en partie. Le sport permet une meilleure oxygénation du cerveau et l'ensemble contribue à améliorer la mémoire.

Marcher, courir, vous mettre en mouvement chaque jour n'a que des conséquences positives. Donc suivez ce conseil simple qu'on vous répète tout le temps et partout : bougez !

Les stratégies ? Oui, mais comment ?

Il existe de multiples stratégies pour :

  • être plus attentif

  • mobiliser sa concentration

  • traiter efficacement l'information et bien l'encoder

  • retrouver de tête les notions mémorisées

  • apprendre

Toutes les stratégies sont intéressantes. Mais ce qui les rend performantes, au-delà de leur efficacité de base (elles ne sont pas toutes égales, loin s'en faut), c'est leur automatisation.

Une stratégie, ou un ensemble de stratégies est profitable dès lors qu'elle s'inscrit dans le cadre d'une "matrice". Une habitude, une façon de faire complètement intégrée pour répondre à des besoins précis :

  • mémoriser des noms, des prénoms

  • apprendre une poésie

  • retenir un discours

  • traiter efficacement un livre etc.

Il faut donc prendre un minimum de temps pour étudier et s'approprier une technique jusqu'à en faire "une seconde nature" si on veut qu'elle soit vraiment performante.

La vraie nourriture de votre mémoire

On me demande souvent si le poisson est bon pour la mémoire. Ma réponse est toujours la même : "ça dépend d'où vient le poisson !". Trêve de plaisanterie, rappelez-vous que la mémoire n'est ni un organe, ni un muscle. Que cette faculté dépend du cerveau. Et que tout ce qui sera bon pour le cerveau sera bon pour la cognition (mémoire, attention, concentration etc).

On a cependant remarqué que les personnes qui, même âgées, restaient actives et continuaient à apprendre étaient celles-là même qui obtenaient de meilleurs résultats dans les tests cognitifs.

Nourrir sa mémoire de connaissances est ce qui vous permet de créer des connexions neuronales toute votre vie et anticiper le déclin cognitif. Votre cerveau est constitué de 86 milliards de neurones qui, tous, peuvent se connecter jusqu'à 10 000 fois aux autres neurones : c'est juste inimaginable ! Et ces connexions, qui s'organisent, se réorganisent notamment par une bonne hygiène de vie se transforment parfois en autoroutes : elles se densifient, se consolident !

Conclusion : continuez d'apprendre toute votre vie, nourrissez votre mémoire de culture générale et elle ne s'en portera que mieux !

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir les 4 activités que vous pourriez mettre en œuvre pour entretenir et développer votre mémoire au quotidien :
icone arrow down circle 21b03