3 principes de base pour optimiser
et entretenir votre mémoire,
quel que soit votre âge
Rennes, le mercredi 8 juillet 2020
conf
Bonjour, mon nom est Vincent Delourmel et je suis mnémoniste. Sur cette page, je vous enseigne les bases fondamentales qui feront de votre mémoire une alliée pour la vie.

J'ai commencé à étudier cette faculté en 1995 et je n'ai pas cessé depuis. J'interviens désormais partout dans le monde pour partager mes méthodes et approches auprès d'un public varié : parents, étudiants, dirigeants, managers. A tout âge nous avons besoin de comprendre comment cette capacité fonctionne. Et apprendre à s'en servir. Tout en favorisant son entretien.

Pour commencer, votre mémoire n'est pas un muscle, ni un organe. Il est donc inutile de chercher à la "muscler" : ça ne marche pas comme ça ! Votre cerveau, lui, est un organe, l'un des plus importants. Il pèse environ 1,5 kg, est constitué d'environ 86 milliards de neurones et est le siège de ce qu'on appelle la cognition : la mémoire, l'attention, la concentration, l'intelligence, le raisonnement... Et tellement d'autres choses ! Et la mémoire est au cœur de toutes ces fonctions cognitives. Vous le savez au fond de vous : posséder une bonne mémoire est important. C'est un atout majeur.

Voici ce que vous devez savoir.

Vous êtes plutôt vidéo ? En voici 2 pour tout comprendre en 10 minutes !

Vous pouvez rejoindre la communauté maintenant et profiter de mes premiers enseignements,
recevoir des emails pédagogiques en cliquant sur ce bouton :

Vous préférez lire ? L'essentiel est ci-dessous :

Le saviez-vous ? L'efficacité de votre mémoire repose sur ces 3 piliers :

Votre capacité à mémoriser, retenir, restituer les informations est tributaire de ces 3 piliers fondamentaux :

Votre bien-être

Votre capacité à être positif, à croire en vous, à gérer votre disponibilité cognitive est fondamental : votre mémoire est une faculté, pas un muscle. Plus vous prenez soin de vous, au niveau physique et psychique, mieux ça fonctionne.

Les stratégies

Mémoriser, ça s'apprend ! Et d'ailleurs, autrefois on apprenais à apprendre. Et pour y parvenir, il faut connaître un minimum de stratégies. Faut-il répéter, rabâcher pour retenir ? Ou existe-t-il d'autres méthodes, plus fines et performantes ?

L'enrichissement

Comme toute faculté, votre mémoire a besoin de pratique. L'enjeu est de mobiliser vos capacités cognitives comme l'attention, la concentration, la planification pour apprendre des choses nouvelles. Plus vous apprenez, mieux vous mémorisez !
Mais observons tout ça d'un peu plus près...

Premier principe : prendre soin de vous

C'est la méconnaissance des mécanismes de la mémoire qui vous empêche de mémoriser efficacement. Que vous soyez salarié, dirigeant, parent, étudiant, être capable de maîtriser votre mémoire est un atout précieux dans tous les aspects de votre quotidien. Une mémoire entraînée permet plus d'efficacité, plus de réussites et un meilleur lien social.

Mais au départ, si vous voulez que ça fonctionne correctement, vous devez être en forme.

Je m'explique : votre cerveau est donc un organe complexe qui consomme à lui tout seul un bon quart de votre énergie quotidienne. Oui, 25% de votre énergie est allouée aux fonctions cérébrales. En même temps, c'est un peu normal : si vous partez du principe que le cerveau est le centre de commandement de votre corps, on peut comprendre que tout cela soit gourmand en ressources.

Vous devez donc le chouchouter, votre cerveau : dormir suffisamment, boire de l'eau car il en a besoin, manger équilibré et... avoir une bonne hygiène de vie toute entière. C'est vrai que faire du sport, ça aide. De la même façon, il vaut mieux être positif au quotidien.

Pourquoi ?

Parce que tout ce qui contribue à votre équilibre physique et mental aura des répercussions sur votre cognition.

Si vous êtes dirigeant, manager : cette sensation de trop plein que vous avez au quotidien ? C'est ce qu'on appelle la surcharge mentale. La fatigue intellectuelle vous guette. Vous devez probablement ralentir et mieux comprendre comment tout cela marche. Faire appel à des stratégies adaptées.

Vous êtes étudiant.e ? Vous enfermer des heures pour étudier ne sera pas très profitable : il vaut mieux jouer sur des rythmes et bien comprendre comment certaines stratégies favorisent l'écologie cognitive.

Vous êtes parents et vous avez des enfants ? Il vaut mieux les encourager, leur permettre de relâcher la pression le soir. Les devoirs ? Oui, mais pas n'importe comment et sur une durée limitée.
visuel vente1
Formez vous gratuitement à l'art de la mémoire !
Formation express gratuite :
5 étapes clés pour tout mémoriser
Inscrivez-vous gratuitement à la formation et découvrez :
  • Mémoriser mieux et plus vite
  • Développer l'autonomie : être capable de déclencher le processus de mémorisation
  • Mieux fixer une information
  • Dépasser la mémoire à court terme
  • S'approprier les facilitateurs de la mémoire
  • Entretenir sa mémoire dans le temps
  • Favoriser la compréhension
  • Être plus efficace dans la récupération des informations
  • Gérer l'oubli : favoriser la mémoire à long terme
  • Reprendre confiance en soi et sa mémoire

Second principe : les stratégies pour mémoriser

Quand on vous parle de stratégies pour mémoriser, à quoi pensez-vous ? Les associations d'idées ? Les images ? La répétition ? Le par cœur peut-être ?

Qu'importe !

Quelle que soit la ou les stratégies que vous utilisez, gardez à l'esprit que le rôle de votre cerveau, c'est de favoriser une certaine agilité mentale. Et pour ce faire, il va vous éviter de trop gaspiller d'énergie. Qu'est-ce que ça signifie ? Tout simplement que votre cerveau est d'abord programmé pour économiser de l'énergie. Et s'il est face à une technique, une stratégie qui n'est pas maîtrisée, qui demande de l'effort, au bout d'un moment il va comparer votre motivation avec l'effort demandé.

Et là vous comprenez pourquoi on a du mal à tenir nos résolutions de janvier : si, au départ, l'intention est bonne, l'effort demandé ne résiste pas toujours à la motivation première. Le cerveau arbitre et il vous dirige vers le choix le moins gourmand en ressources. On abandonne alors.

Quel rapport avec la mémoire et la cognition ? Tout simplement que si vous voulez devenir vraiment efficace et vous rapprocher de ce que fait un mnémoniste comme moi, vous devez :
  • apprendre les bonnes stratégies
  • constater les résultats pour garder la motivation
  • et les automatiser pour que ça ne vous demande plus d'effort
C'est exactement ce que vous avez fait pour apprendre à conduire : on vous a confié le volant et vous n'aviez qu'à le tourner. Vous avez obtenu des résultats malgré l'effort attentionnel que cela vous a demandé. Puis on vous a confié les pédales, les vitesses. Tout ça au départ créait des noeuds dans votre cerveau. Mais par un système à la fois progressif, répétitif vous avez automatisé cette pratique. Vous êtes passé en mode "économique" et aujourd'hui, si vous conduisez, ça ne vous demande pas franchement d'effort.

C'est aussi ce qui s'est passé quand vous avez cherché à mémoriser les tables d'addition, de multiplication. Au début c'est galère mais au bout d'un moment c'est automatique. Quand c'est galère, c'est gourmand en ressources. Quand c'est automatique c'est économique.

C'est ce que je vous enseigne : l'art de la mémoire à travers différentes stratégies et comment les mettre en œuvre. Il n'y a pas qu'une stratégie : il y en a plusieurs mais toutes s'appuient sur un processus relativement commun, unique. Plus vous automatisez ce processus, et plus vous êtes efficace !

Troisième principe : enrichissez votre mémoire !

Le vrai grand secret de votre mémoire ? Les connaissances.

Beaucoup de "spécialistes" se contentent de vous dire qu'il faut "entraîner sa mémoire". Et ils vous sortent des tests psychotechniques et autres solutions pour raisonner, réfléchir.

Tout ça est bien. Et ça va plutôt jouer avec votre mémoire de travail, celle du quotidien. Surtout, vous aurez vraiment l'impression de vous entraîner efficacement. Mais croyez-moi ça ne suffit pas. Non, si on veut vraiment être rigoureux, vous entraînerez et entretiendrez votre mémoire si vous impliquez ces stratégies d'attention, de raisonnement, de réflexion, mémorisation pour apprendre des choses nouvelles.

Retenez ça : plus vous apprenez, mieux vous mémorisez.

Pourquoi ? Parce qu'une des composantes de votre mémoire réside dans votre capacité à créer des connexions neuronales : les expériences de vie, les rencontres, les stimulations, les voyages ; bref tout ce qui vous permet de grandir, comprendre le monde participe au développement cognitif.

C'est pour cette raison et sur cette base que j'ai créé le Mémo'Camp : la seule méthode complète pour tous qui vous garantie un développement continue et fiable de votre mémoire toute entière.

Si vous avez le sentiment que vous retenez moins bien qu'autrefois, ne cherchez pas trop loin la cause : c'est encore à l'école qu'on sollicite le mieux sa mémoire, non ? Le fait est que depuis votre départ du monde scolaire, vous vous êtes spécialisé.e. Reposé.e sur vos lauriers. Et ça n'est pas l'idéal pour conserver de bonnes fonctions cognitives.

Commencez par rejoindre le groupe des mnémonistes ici :
visuel vente1
Formez vous gratuitement à l'art de la mémoire !
Formation express gratuite :
5 étapes clés pour tout mémoriser
Inscrivez-vous gratuitement à la formation et découvrez :
  • Mémoriser mieux et plus vite
  • Développer l'autonomie : être capable de déclencher le processus de mémorisation
  • Mieux fixer une information
  • Dépasser la mémoire à court terme
  • S'approprier les facilitateurs de la mémoire
  • Entretenir sa mémoire dans le temps
  • Favoriser la compréhension
  • Être plus efficace dans la récupération des informations
  • Gérer l'oubli : favoriser la mémoire à long terme
  • Reprendre confiance en soi et sa mémoire
Mon objectif depuis 1995 est d'influencer le plus de monde possible et de permettre à tout un chacun de développer ses performances cérébrales et mnémoniques pour plus d'efficacité au quotidien.

Si vous avez aimé cette page, n'hésitez surtout pas à la partager autour de vous !