Votre mémoire à long terme est un mélange 
 de souvenirs personnels, autobiographiques, qui construisent votre identité, 
 de souvenirs encyclopédiques qui favorisent la réussite, 
 et de procédures à la base de votre efficacité :
Comment développer
une mémoire exceptionnelle
quel que soit votre âge
Le programme complet, avec accès illimité dans le temps, 
 les mises à jour régulières, les nouvelles fiches à télécharger et imprimer, 
 les webinaires, la communauté 
 pour 19,90 euros seulement par mois*
*Vous arrêtez quand vous le désirez
De Rennes, ce jour.
Madame, Monsieur,
Si vous avez toujours voulu optimiser et entretenir et entraîner votre mémoire, lisez attentivement ce qui suit. Mon nom est Vincent Delourmel et je suis mnémoniste. C'est-à-dire un expert des stratégies de mémorisation.

C'est en 1989 que j'ai débuté comme prestidigitateur/illusionniste. En 1995, je découvre l'art de la mémoire, que j'exploite sur scène pour étonner un large public. De fil en aiguille, je me suis intéressé de façon plus précise, scientifique, à cette faculté mystérieuse, par certains aspects "magique", à la base de toute cognition.

Et aujourd'hui, chaque année, je forme des milliers de personnes partout dans le monde : en France évidemment, mais aussi en Thaïlande, au Vietnam, en Hongrie, en Italie, en Espagne, en Angleterre, au Cameroun, au Portugal, au Maroc, en Tunisie... J'ai enseigné dans plus de 20 pays depuis 1995. Et voici ce que disent de moi mes "élèves", qu'ils soient managers, dirigeants, étudiants ou parents* :

"Une progression de ma mémoire"

"J'ai vu une progression de ma mémoire par rapport au tout début de vos cours ou avant que je les prenne. 
J'avais beaucoup de mal à retenir, encore merci ces cours m'ont beaucoup aidé et m'aideront toujours". Clément F., étudiant

"Je me souviens et ça nous épate !"

"Vos cours sont vraiment supers et  j'en parle beaucoup avec mes filles, mon mari, qui me posent des questions. Et je suis très rassurée car en appliquant vos clés, "ça marche", je me souviens bien et ça nous épate !" Véronique B., mère de famille

"400 pages en moins d'un mois !"

"J'ai réussi à mémoriser un manuel de pilote de plus de 400 pages et passer les 5 épreuves théoriques avec succès. Sans Vincent je n'aurais jamais réussi  à mémoriser autant d'informations aussi diverses." Fabien J, Pilote de ligne

"J'ai réussi mon Bac+2 et je continue"

"En appliquant les techniques de Vincent, j'ai réussi mon Bac+2 et je compte les appliquer de nouveau pour la suite de mon parcours en études supérieures."  Benito V., étudiant

"Je suis à présent diplômée"

"Je suis à présent diplômée avec une moyenne générale de 16/20. Je suis très contente car à 35 ans ça n'est pas facile de se remettre dans les études !" Josiane, Aide-Soignante

"Grosse promotion professionnelle"

"Vos techniques de mémorisation qui ont fait la différence lors d'un entretien professionnel pour un poste de cadre supérieur que j'ai obtenu." Christophe L., manager

"Je mets en pratique dans l'entreprise !"

"Merci Vincent, je mets en pratique bon nombre d’éléments que tu nous as transmis, j'espère m'en souvenir longtemps! ;-) Tu nous as fait réfléchir sur l'application des outils présentés au sein de nos entreprises. Pierre, chef d'entreprise

"Je peux aussi avoir de la mémoire !"

"Très belle journée d'échanges et de mises en pratique. Tu m’as expliqué de manière simple des choses que je m’imaginais compliqué. Je peux aussi avoir de la mémoire. Quelle belle découverte !  Merci !" Jean-Michel, dirigeant

"Des outils pour se souvenir !"

"J'ai été impressionnée par ta capacité à très vite nous donner des outils pour se souvenir de choses longues et complexes. Je dois l'appliquer maintenant. Ta présentation est très vivante de part tes talents de magicien". Vanessa M., dirigeante
* Témoignages visibles dans nos locaux - photos d'illustration

Il était une fois, un cancre qui voulait mémoriser une encyclopédie

Je dois vous faire un aveu : je fais partie des élèves qui ont connu des difficultés à partir du collège. Jusqu'au primaire, tout allait à peu près : j'apprenais par cœur mes leçons en travaillant beaucoup. En fait, j'apprenais le soir et je recommençais le lendemain matin. Le problème ? Je ne comprenais pas grand chose et cette méthode, celle du par cœur sans compréhension, m'a lourdement pénalisé du collège jusqu'au baccalauréat, seul diplôme que j'ai obtenu péniblement.
Peut-être vous même avez-vous connu ça ? Ou vos enfants ? Des proches ? 
J'ai une première information pour vous : votre niveau scolaire ne reflète en aucun cas ni votre intelligence, ni votre capacité à apprendre. Vous avez des capacités, comme tout le monde. Ce qui peut ou ce qui a pu vous manquer, ce sont d'abord des stratégies, des méthodes. Mais pas seulement. Votre mémoire est tributaire d'un ensemble de choses :
  • L'environnement dans lequel vous évoluez
  • Votre état général : fatigue, bien-être
  • Vos croyances
  • Et bien évidemment les stratégies et les méthodes
J'ai longtemps cru que j'étais inférieur à la moyenne. Parce qu'on me l'avait dit et même écrit. Sur mes bulletins scolaires, il était écrit en rouge : "élève moyen qui présente des difficultés", ou encore "Vincent est un élève effacé et dans la lune", ou bien "Les notions ne sont pas comprises, il faut travailler plus". 

Travailler plus ? Mais je ne faisais que ça ! Travailler le soir, le matin. Pour obtenir des résultats médiocres. Dans toutes les matières. Certaines étaient pires que d'autres, mais je n'étais bon en rien. Bon en rien ? Du coup, bon à rien ?

Cette technique qui m'a sauvée... Et qui a tout changé

Les tables de rappel
Les tables de rappel
Avril 1995, dans le train qui me conduit à la Base Aérienne où j'effectue mon service militaire. Le trajet est long et pour m'occuper je lis un vieux livre sur la mémoire où je découvre cette stratégie : la table de rappel. Si vous ne connaissez rien à cette technique, il s'agit juste d'un système qui permet de retrouver efficacement des données par un jeu d'associations d'idées et de traduire des chiffres, des nombres, en images. De ce jour là, j'ai eu un effet "Wow". 

Wow, car je découvrais pour la première fois que j'étais capable de retenir sans trop d'efforts un grand nombre d'informations. J'insiste sur le "sans trop d'efforts", car comparé à tous ces autres efforts que j'avais justement engagé durant ma scolarité, pour un résultat moyen, cela n'avait rien à voir. Car j'obtenais précisément de bons résultats.
Pour être tout à fait sincère : cette méthode me paraissait tellement magique en soi qu'elle a été le point de départ d'une nouvelle passion, l'art de la mémoire. C'était décidé : je deviendrai mnémoniste. 
Juin 2012, Toulouse. Quelques mois auparavant, je me suis lancé un défi : mémoriser une encyclopédie de culture générale. L'origine ? En fait, dans mes conférences sur le sujet, à mi chemin entre le spectacle et la pédagogie, je termine mon intervention par une démonstration de "mémoire prodigieuse" : la mémorisation d'un magazine. Toujours un magazine de la semaine. Il me faut à peu près 3h00 pour retenir l'essentiel d'un document de ce type d'environ 60 pages. La revue se balade dans le public qui s'amuse à l'ouvrir à n'importe quelle page. Instantanément, dès qu'on me donne le numéro d'une page, je retrouve de mémoire le titre, de quoi ça parle, les images, des informations précises etc. L'impact est très fort. Il n'y a aucun trucage, je fais vraiment un vrai travail de mémorisation.
Et puis un jour, je me dis : "Et si, plutôt que de toujours mémoriser un nouveau magazine, j'appliquais mes principes à une vraie encyclopédie de culture générale ?". Le projet est lancé. Et c'est comme ça que je me retrouve à Toulouse en ce mois de juin 2012, devant 200 personnes, dans un beau théâtre. Je présente la première de ce travail de mémorisation d'une encyclopédie de 700 pages, qui touche tous les thèmes : l'histoire, les sciences, l'espace, la Terre etc.
Et ensuite ? Un truc que je n'avais pas vraiment prévu. Au départ, ce défi, c'était juste pour moi. Pour faire une démonstration et sensibiliser les gens aux capacités réelles de leur mémoire : si moi je peux le faire, eux aussi. Sauf qu'à ce moment, des parents, des enseignants viennent me voir et me demandent comment faire la même chose. Et ça a été le début de l'aventure "Une Encyclopédie Dans la Tête". Une aventure où, à travers un projet un peu dingue, les adultes, les enfants, les personnes de toute catégorie pourraient elles aussi mémoriser l'équivalent d'une encyclopédie.

Imaginez, vous aussi, mettre en oeuvre ces stratégies

Que diriez-vous, vous aussi, de dépoussiérer littéralement vos capacités cognitives ? Dépoussiérer, car ces capacités, vous les avez déjà en vous. Ce qu'il vous manque c'est la mise en oeuvre de techniques précises, de pratique précise. D'un environnement adéquat.
Depuis 1995, mon projet m'a permis d'étudier de nouvelles approches, de découvrir des stratégies inédites. D'en améliorer d'autres. Et mon objectif aujourd'hui, c'est de tout partager. D'inonder littéralement le monde de tout ce que j'ai appris. Car tout ce travail de recherche m'a permis de mettre en oeuvre des techniques pour :
  • Favoriser la motivation
  • Entraîner l'attention
  • Entraîner la concentration
  • Enrichir sa mémoire
  • Optimiser son vocabulaire
  • Pratiquer et découvrir de nouvelles stratégies de récupération
  • Favoriser la mémoire à long terme
  • Rendre plus efficient : efficacité, relation à l'autre, confiance en soi...
Imaginez : un programme complet, communautaire, ludique, où non seulement vous découvrez des stratégies, mais, surtout, où vous les mettez en oeuvre autour d'un projet concret : mémoriser une encyclopédie de culture générale. Un programme ouvert à tous. Que vous pouvez suivre seul ou en famille. Avec, derrière, des passionnés, comme vous, de tout ce qui touche à la mémorisation et l'apprentissage.
Rien que d'écrire ces quelques lignes, je suis tout excité rien qu'à l'idée de partager tout ça avec vous. De vous entraîner dans mon univers. Celui, passionnant, de la mémoire et de tous ses secrets. Vous voulez en avoir plus ? Continuez votre lecture !

A qui s'adresse ce programme ?

Un programme pour tous !
Un programme pour tous !
White77 (source)
  • Vous êtes un adulte et vous rêvez d'optimiser votre mémoire aussi bien dans le cadre professionnel que personnel ? Ce programme est fait pour vous.
  • Vous êtes un étudiant en quête de techniques, stratégies pour être plus efficace ? Vous ne pourrez que progresser.
  • Vous êtes formateur ou enseignant ? Découvrez ici toute une palette de stratégies et applications que vous pourrez utiliser dans vos enseignements.
  • Vous êtes parent ? Enseignez à vos enfants les stratégies et jouez avec eux à mémoriser une encyclopédie de culture générale.
  • Pour tous : le programme "Une Encyclopédie Dans la Tête" regroupe pour vous tout ce qu'il faut pour optimiser, entretenir et favoriser votre mémoire, votre attention, votre capacité d'analyse, de réflexion, de compréhension.

Comment ça marche ?

Pour que ce programme soit efficace, je vous propose une approche complète, à 360°. Voici d'abord ce qui favorise votre cognition toute entière : 
  • Les stratégies : en l'occurrence, l'enjeu c'est de vous familiariser avec un maximum de stratégies. Par exemple, la mnémotechnique. Mais aussi l'encodage, la clarification, l'attention, la concentration. J'ai prévu pour vous des contenus sur toutes ces thématiques. Ces contenus peuvent revêtir plusieurs formats : écrits, vidéos, images, webinaires.
  • La pratique : à travers les fiches encyclopédiques, vous engagez votre cognition toute entière. Ces fiches sont conçues de façon à respecter la charge mentale. Les idées clés sont associées aux images correspondantes favorisant la pertinence et la récupération de l'information. Et on en fait un jeu ! Chez soi, à la maison, avec les amis... Ou même de façon plus officielle dans le cadre du Congrès de la Mémoire. Je vous en reparle plus loin.
  • Votre état d'esprit : pendant pas mal d'années, j'ai proposé un parcours "positif". Une autre facette de la mémoire, de la cognition, c'est votre confiance en vous. Vous n'imaginez pas le nombre de personnes qui souffrent de "lacunes" dans le domaine de la mémoire, à cause de leur état d'esprit. J'ai prévu pour vous une série d'emails positifs réguliers pour vous permettre de progresser dans ce domaine là. En développant votre état d'esprit positif, votre confiance en vous, vous verrez, vous serez bien plus performant(e) au niveau cognitif.
  • Le vocabulaire : si vous me suivez depuis le début, vous savez l'importance et le rôle du vocabulaire dans la mémoire. Pour faire simple : mieux vous comprenez les mots, mieux vous mémorisez. J'ai donc prévu pour vous une série d'emails associés à du vocabulaire.

Dans le détail...

Des stratégies concrètes, testées et approuvées

Vous le savez probablement : je suis d'abord un intervenant "présentiel". J'entends par là que, depuis toutes ces années, je vais à votre rencontre. Je ne suis pas seulement un formateur "Internet". Même si, bien évidemment, j'ai commencé à déployer mes enseignements sur le Web dès le début des années 2000.

Et c'est bien dans les milliers de rencontres physiques que j'ai appris. A chaque fois que vous-même vous rencontrez quelqu'un, que vous échangez, que vous confrontez vos idées, vous progressez. A chaque fois que j'ai rencontré un groupe, à qui j'ai exposé mes idées, principes, découvertes, j'ai dû, comme vous, me remettre en question. Affiner mes approches. Les rendre utiles. Et j'ai progressé.

Des tas d'experts ne sont que des théoriciens. Ils ont lu. Ils ont vu. Mais ils ne sont pas forcément praticiens. J'ai par exemple travaillé avec des chercheurs qui savent remarquablement bien vous expliquer ce qu'est la mémoire. Certains peuvent même vous faire une petite démonstration. Mais peu, en réalité, pratiquent au quotidien l'art de la mémoire.

Je suis un vrai praticien. Du quotidien. Il ne se passe pas une journée sans que j'utilise ou pratique l'art de la mémoire. Pas une. Surtout, je ne me suis jamais contenté de "croire". J'ai toujours appliqué. Je me suis toujours approprié. Et c'est ce que je vous invite à faire dès aujourd'hui.

Apprenez à mémoriser

La mémoire, c'est un peu comme les tables d'addition, de multiplication : ça s'apprend. Fondamentalement, ce que vous devez vraiment comprendre, ce sont les processus suivants :
  • L'attention
  • La motivation
  • Comment "enregistrer" : l'encodage
  • Quand et comment clarifier : car vous ne retenez bien et longtemps que ce qui fait sens pour vous
  • La récupération : comment semer ce qu'on appelle des indices pour retrouver le chemin de l'information. Les associations d'idées, la mnémotechnique : tout ça favorise le rappel.

En vrac, voici ce que vous apprenez :

  • A maîtriser votre mémoire dite prospective
  • Le secret des mémoires prodigieuses
  • La règle absolue pour mémoriser plus vite et mieux
  • Le comportement que vous devez adopter dès aujourd'hui pour entretenir votre capacité
  • La méthode des lieux... mais améliorée !
  • Les tables de rappel
  • Comment déjouer la courbe de l'oubli et favoriser la mémoire à long terme
  • Respecter la charge mentale
  • Les différentes formes d'attention
  • Ce qu'est la concentration et comment la maîtriser
  • Les limites naturelles de l'attention et de la concentration et comment les dépasser
  • Comment persévérer dans une tâche
  • Les différentes formes de motivation
  • Comment jongler avec les différentes motivations pour un maximum d'efficacité
  • Ce que vous devez mobiliser idéalement pour motiver ou vous motiver
  • Une astuce simple pour donner envie d'agir, de commencer une tâche et la terminer
  • Comment ça marche, la mnémotechnique ?
  • Quelle est la base commune à toutes ces techniques de mémoire ?
  • Quelle est la différence entre les processus d'acquisition et les processus de récupération ?
  • Comment utiliser les schémas, visuels et autres mind-mapping
  • La stratégie des idées clés
  • Ce que j'appelle l'effet "cascade" : comment une information déclenche ce qu'on sait
Et puis tout ce qui découle de ces stratégies :
  • Mémoriser des noms, des prénoms
  • Mémoriser des dates, des chiffres
  • Être capable de restituer un discours, un oral
  • Privilégier l'écoute active
  • Lire de façon plus pertinente : un peu plus vite, mais surtout avec qualité

Un support fun et performant pour pratiquer : les fiches encyclopédiques

Vous vous demandez comment pratiquer l'art de la mémoire ? Comment progresser ? Vous avez raison de vous poser ces questions. Des tas de personnes apprennent des choses tous les jours mais ne se les approprient pas. Elles ne sont pas ancrées. Or, toute stratégie, quelle qu'elle soit, est vraiment profitable dès lors qu'elle devient familière. Automatisée. Il faut donc pratiquer, jouer avec. Les partager.

Optimisez vos connexions neuronales

Comment ça marche en fait, la mémoire ? Pour commencer, comprenez que la mémoire n'est ni un muscle, ni un organe. Il s'agit d'abord d'une faculté. Et comme toute faculté, vous devez l'entretenir, l'utiliser. Une des clés fondamentales, c'est toute votre vie de créer des connexions neuronales. Votre cerveau est constitué de 86 milliards de neurones. Tout l'enjeu, c'est de créer des connexions. Ces connexions se créent notamment par l'apprentissage ; en gros, plus vous apprenez, plus vous densifiez ce réseau neuronal et mieux vous mémorisez.
Votre mémoire, vous pouvez la comparer non pas à un ordinateur, mais plutôt à un territoire. Territoire que vous pourriez étendre toute votre vie. En créant des chemins, en explorant des zones qui vous sont moins familières.
Concrètement, apprendre des choses nouvelles, favoriser la culture générale doit vous permettre de :
  • développer vos capacités intellectuelles
  • d'entraîner efficacement votre mémoire régulièrement, de façon ludique et intéressante
  • vous prémunir du déclin cognitif en impliquant votre attention, votre concentration
  • favoriser les mécanismes naturels de votre mémoire : capter l'information, la stocker, la récupérer
  • d'optimiser votre confiance personnelle
  • développer votre esprit critique
  • favoriser les relations humaines grâce à des connaissances générales qui permettent de discuter, d'interagir

Des fiches visuelles, une méthode complète

Pour vous aider, j'ai créé tout un écosystème, sous forme de fiches visuelles, pour vous permettre d'apprendre des notions générales sur du long terme. Attention, rien d'automatique, mais vous avez à votre disposition cette méthodologie :
  • Les fiches visuelles
  • Un système recto/verso pour vous entraîner
  • Des cartes questions/réponses pour vous évaluer et vous amuser
Ces fiches abordent des thématiques variées :
  • L'espace
  • La Terre
  • La nature
  • Le corps humain
  • L'histoire de France (en production)
  • L'histoire du monde (à venir)
  • Les arts (à venir)
  • Les sciences (à venir)
Et probablement d'autres thèmes : il n'y a pas de limite, et vous êtes consulté pour développer ces supports ! L'enjeu est de vous permettre d'ouvrir vos centres d'intérêts, vous faire sortir de votre zone de confort et vous amener à retenir des notions de culture générale sur un maximum de sujets.

Adoptez le bon état d'esprit : oui, vous avez des capacités

Un jour, une personne m'appelle. Cette personne est désemparée : elle a le sentiment de ne plus être capable de mémoriser la moindre chose. Selon elle, il lui manque des stratégies. De l'entraînement. Je lui pose quelques questions et au bout de quelques instants je lui fais cette confidence : "Vous savez, votre problème n'est pas vraiment votre mémoire. Du moins, pas directement. Non, votre problème c'est que vous avez complètement perdu confiance en vous. Vous êtes en situation de stress, n'est-ce pas ?". Elle me répond par l'affirmative. J'enchaîne : "La solution, pour vous, c'est d'abord de travailler sur votre état d'esprit. Vous devez croire en vous, en vos capacités. Car vous en avez. Plus que vous ne l'imaginez".

Dans ces cas là, voici ma méthode. Elle est valable pour un adulte en perte de confiance et même un enfant : je leur donne une liste de 12 mots et je les amène à les mémoriser rapidement et pour longtemps. Comme ils s'étonnent eux-même, un verrou saute : ils comprennent qu'ils sont capables de réussir.

Si vous lisez ces lignes, c'est que vous cherchez à développer votre potentiel. Et il y a fort à parier que vous-même avez besoin de faire le plein d'optimisme, de positif.

Renforcez votre confiance en vous

Votre cerveau est allergique aux émotions négatives. Pour progresser, pour avancer, pour rester attentif et concentré vous devez donc idéalement engager des émotions positives. Car, on le sait aujourd'hui, et vous vous en doutez, le désir, l'envie, c'est ce qui pousse à agir. 

Et qu'est-ce qui pousse efficacement à mobiliser un effort ? Le sens positif que vous lui donnez. Et comment trouver un sens positif ? En étant positif soi-même. Si vous avez du mal à vous concentrer, à rester attentif, à mémoriser, c'est que déjà, d'une façon générale, vous n'êtes pas dans une attitude positive : vous vous focalisez sur l'effort et non pas sur l'objectif qui vous valoriserait ou qui vous permettrait d'atteindre ce que vous visez. 

Par exemple, quand je me lance dans la mémorisation de prénoms, pour mes interventions, si je me focalise sur l'effort que ça me demande, je peux vite renoncer. En revanche, si je me projette sur la finalité, à savoir que je vais bluffer tout le monde, alors le jeu en vaut la chandelle. Et ça change tout, non ? Se focaliser sur l'objectif qui vous valorise, vous mettre dans un état positif et dans une attitude de joueur peut naturellement créer une dynamique. Et pour que ça soit efficace, le mieux c'est encore de créer de bonnes habitudes : celles de mobiliser un état d'esprit positif.
L'enjeu pour vous ?
  • Rééduquer vos pensées pour vous focaliser sur le positif
  • Vous détendre
  • Optimiser votre confiance personnelle
  • Relativiser vos tracas du quotidien
  • Favoriser vos idées, votre créativité
  • Prendre votre vie du bon côté
  • Développer votre énergie
  • Faciliter la découverte de solutions à un problème
  • Bref libérer votre charge mentale

Des mails positifs, des webinaires

Concrètement ? Je vais partager avec vous ma bonne humeur légendaire :) . De différentes façons. Tout d'abord, par mail : il y a quelques années, j'ai créé une série d'emails positifs qui a beaucoup plu. J'ai décidé de réintégrer les meilleurs. L'idée est simple : c'est de vous permettre de recevoir de temps à autres de petites piqûres de rappel et d'attirer votre attention sur le sens positif des choses.
Et de façon plus ou moins régulière, en accord avec vous, je prendrais plaisir à vous retrouver au cours de webinaires positifs où on parlera et échangera sur cette thématique qui me tient à coeur depuis toujours. Vous apprendrez :
  • A reprendre le contrôle de vos pensées et de vos actes
  • La condition n°1 pour être bien au quotidien (et ça n'est pas une pensée positive)
  • Une méthode japonaise pour vous libérer
  • Une stratégie pour avancer et ne plus se retourner
  • Une règle essentielle à respecter pour éviter qu'on vous empoisonne la vie
  • Les petits trucs qui vous permettent d'avancer de façon fluide au quotidien
  • Le mot essentiel que vous devez apprendre à prononcer au bon moment
  • L'art de la patience
  • Les fondamentaux de la chance
  • La pratique que je recommande pour ancrer dans votre mémoire le sentiment de confiance en soi
  • Les lectures qui vont vous permettre de vraiment progresser
  • Comment en finir avec vos peurs
  • L'attitude imparable pour ne plus vous trouver d'excuses et apprendre à avancer
  • L'art et la manière de renforcer votre esprit critique
  • A identifier les attitudes positives qui facilitent le quotidien
  • Comment être plus malin que la moyenne et moins influençable
  • La règle fondamentale pour vous faire aimer des autres
  • Comment attirer à vous les bonnes personnes 
  • Etc.

Des mots et des méthodes

A votre avis, qu'est-ce qui favorise la mémoire à long terme ? La répétition, c'est vrai. Mais pas seulement. En fait, l'un des secrets de la mémoire réside dans l'acquisition du vocabulaire. Car c'est le vocabulaire qui vous permet de clarifier et de rendre compréhensible l'information. 

Dans les années 90, un chercheur rennais, Alain Lieury, s'est posé une question intéressante : qu'est-ce qui explique la différence entre les bons et les moins bons élèves à l'école ? Avec son équipe, ils ont supposé que l'origine de la réussite scolaire résidait dans le vocabulaire. Ils ont alors déterminé le nombre approximatif de mots qu'un élève en fin de CM2 maîtrisait. Puis, ils se sont intéressés aux mots nouveaux rencontrés au collège, de la sixième à la troisième. Ils ont donc épluché les manuels, interrogé les enseignants et ils ont découvert qu'un élève, entre la sixième et la troisième, rencontrait environ 20.000 mots nouveaux, soit en moyenne 2500 par année de collège. 

L'étude ne s'est pas arrêtée là : ils se sont demandés s'il y avait un lien entre les mots compris et la réussite scolaire. En effet, les meilleurs élèves étaient ceux qui avaient compris le plus de mots. Et ça s'explique très simplement : dans le contexte scolaire, si vous ne comprenez pas les consignes, vous ne pouvez pas répondre. Si vous ne comprenez pas le vocabulaire, vous ne pouvez pas retenir efficacement.

Optimisez votre vocabulaire pour progresser

Des mots, vous allez en trouver plusieurs dans les fiches encyclopédiques. Des mots comme "tellurique" par exemple. Comment le retenir ? Déjà, vous pouvez commencer par vous intéresser à l'origine du mot : tellus. Qui signifie Terre. Une planète tellurique est donc de même nature que la Terre. 
Des mails pour comprendre les mots !
Des mails pour comprendre les mots !
Si, dans le contexte d'une fiche encyclopédique, vous comprenez le sens de ce mot, est-ce le cas dans d'autres contextes ? Pas sûr ! Par exemple, si je reprends avec vous le mot tellurique, saviez-vous qu'il était aussi utilisé dans le contexte des courants telluriques ? Il s'agit d'un courant électrique qui circule dans la croûte terrestre.

Des mails "lexicaux"

Je vous propose une série d'emails dans lesquels vous trouverez des mots issus de l'encyclopédie et qui vous permettront d'enrichir considérablement ce qu'on appelle la mémoire lexicale. Ces mots, pour vous, je les "creuse" pour vous permettre de les extrapoler et vous les approprier dans différents contextes.
Et entre nous : n'est-ce pas toujours agréable de posséder les bons mots pour s'exprimer ?

Une communauté, des webinaires

On se retrouve régulièrement pour des webinaires
On se retrouve régulièrement pour des webinaires
Il ne s'agit pas d'un parcours classique, à distance où vous êtes tout seul. Non, l'idée c'est plutôt de créer avec vous une communauté de passionnés de mémoire, de cognition.
Régulièrement, je vous retrouve en direct, sur Internet, autour d'une thématique liée à la mémoire, l'attention, la concentration, le comportement qui favorise l'apprentissage. Ces rendez-vous, éphémères et exclusivement en direct, donc non enregistrés, sont là pour favoriser l'échange et les notions récentes.
Mon projet est de partager avec vous régulièrement ce que j'ai appris au cours de mes interventions. Car, voyez-vous, je progresse tout le temps. Et je j'ai vraiment envie de vous faire profiter de mes dernières réflexions en temps réel pour vous permettre, à vous aussi de progresser tout le temps. Par ailleurs, le webinaire, c'est aussi le moment rêvé pour s'amuser, se challenger : en direct, que diriez-vous de vous amuser à une sorte de "questions pour un champion" ? Je l'avais déjà testé il y a quelques années et c'était plutôt drôle.

Un lien avec le Congrès de la Mémoire : un championnat encyclopédique ?

Et que diriez-vous de vous préparer pour le Congrès de la Mémoire 2018 ? Pour les volontaires bien évidemment.
Pour sa troisième édition, et les prochaines, j'ai ce projet d'intégrer un moment "compétition" mais vraiment "bon enfant" pour celles et ceux qui aimeraient se "challenger". Imaginez : vous êtes sur scène parmi d'autres participants volontaires, et le public vous pose des questions issues de l'encyclopédie. Et... le reste est à écrire avec vous ! Mais je souhaite vraiment intégrer "Une Encyclopédie Dans La Tête" dans cet événement annuel !

On récapitule ?

Concrètement, adhérer au projet "Une Encyclopédie Dans La Tête" vous permet de profiter :
  • De 32 premières fiches visuelles à l'inscription
  • Puis 8 nouvelles fiches chaque semaine pendant 3 mois
  • Puis de 8 fiches nouvelles par mois
  • De webinaires réguliers (fréquence à déterminer avec vous à ce stade)
  • De vidéos pratiques régulières : comment apprendre à apprendre, des astuces, des vidéos pour gérer votre charge mentale
  • De ressources complémentaires
  • De mots de vocabulaire par mail
  • De mails positifs
Le programme complet, avec accès illimité dans le temps, 
 les mises à jour régulières, les nouvelles fiches à télécharger et imprimer, les webinaires, la communauté  
 pour 19,90 euros seulement 
PS : évidemment, vous pouvez stopper votre abonnement à tout moment. Si, à un moment donné, ce programme qui mêle stratégies et entraînement ne vous convient plus, il vous suffit de vous désabonner dans votre espace membre ou juste de nous le faire savoir. Il faut que ce parcours soit à votre service !!